Mon mari
de Maud Ventura

critiqué par CHALOT, le 23 janvier 2022
(Vaux le Pénil - 76 ans)


La note:  étoiles
roman léger pour une distraction
C'est un premier roman, curieux, drôle.
L'héroïne est mariée depuis 15 ans avec un homme qu'elle aime.
Professeure d'anglais et traductrice, elle aime son travail, leurs deux enfants mais surtout son mari.
Elle est sans cesse inquiète, repérant tous les gestes de son mari, les analysant et se posant des tas de questions sur son amour.
Elle nous livre ses pensées, son inquiétude, surtout celle liée à l'idée qu'il pourrait la quitter.
Elle note sur un carnet les fautes et gestes de son mari . Même des punitions sont envisagées et notées.
Il lui arrive durant cette semaine de le tromper , comme ça parce qu'elle pense qu'il ne l'aime pas comme lors des premiers jours.
A chaque fois qu'elle fait l'amour avec un autre, le soir même, elle connaît une nuit d'amour avec son mari.
Pourquoi ce hasard ? Que cache t-il ?
C'est un livre plaisant qui nous parle de la vie de couple.
Ce n'est pas passionnant mais permet de se divertir.
Décevant! 3 étoiles

Quatrième de couverture et critiques enthousiastes promettent un livre amusant, captivant,…
Je n’ai trouvé aucun humour dans le récit de cette femme, plutôt de la folie.
L’épilogue est certes inattendu mais rend ce livre encore plus désespérant…

« une femme amoureuse de son mari » ? Non, une femme amoureuse d’elle-même se croyant amoureuse de son mari ? Peut-être (et encore), plutôt une névrosée obsessionnelle.

Ludmilla - Chaville - 68 ans - 30 mai 2022


Dans la tête d'une femme "amoureuse" 9 étoiles

La narratrice est amoureuse de son mari comme au premier jour, après quinze années de mariage. Elle ne vit que pour lui et en fonction de lui. Ses enfants sont partie négligeable. Elle voudrait vivre intensément et décortique chaque instant et chaque geste de son mari en les interprétant en fonction de leur amour. Elle note soigneusement chaque événement, le plus minime soit-il. Et si son mari a le malheur de lui déplaire, elle lui inflige une « punition » sans le lui dire. Elle va même jusqu’à le tromper de temps en temps et ne manque pas de comparer les autres hommes à son mari. Elle a si peu confiance en elle-même qu’elle copie les autres femmes qu’elle érige en modèle et ne fait rien au hasard.
La fin est tout-à-fait inattendue et très bien trouvée !
En fait, la femme se persuade qu’elle fait tout par amour, mais en réalité, elle rapporte tout à elle-même et est très égocentrique.
C’est très tordu, désopilant et sous des dehors futile, c’est sujet à dialogue en couple…

Pascale Ew. - - 57 ans - 23 janvier 2022