La Traversée des temps - La Porte du ciel - tome 2
de Éric-Emmanuel Schmitt

critiqué par Veneziano, le 21 décembre 2021
(Paris - 44 ans)


La note:  étoiles
Intrigues politiques et amoureuses en Mésopotamie, au temps de Babel
Dans ce deuxième tome de la traversée des temps, la Mésopotamie est décrite, à l'heure du grand projet de la construction de la tour de Babel. Noam y évolue pour retrouver la femme qu'il aime, Noura, et intègre les arcanes du pouvoir, via ses talents de guérisseur, et est ainsi confronté au tyran Nemrod. Le fonctionnement de l'Orient antique, ses croyances, ses pratiques politiques et sociales, notamment l'esclavage, la perception de la religion, y sont restituées de manière romancée, là où Noam est invité à choisir entre perspectives de pouvoir et d'amour.
Les rebondissements s'avèrent nombreux dans cet ouvrage, l'intrigue menée de manière trépidante et fort instructive. Ce voyage dans le temps et l'espace mérite le détour.