Incendie nocturne
de Michael Connelly

critiqué par Ayor, le 26 novembre 2021
( - 49 ans)


La note:  étoiles
Plaisir garanti.
Le duo Bosch/Ballard trouve son rythme de croisière, leur accord tacite quant à la résolution de "cold case" les motive comme jamais, leur soif de rendre justice aux victimes et à leurs familles étant inextinguible.

Dans ce roman, des affaires satellites sont traitées en plus de la principale, et malgré les différentes ramifications et autres fausses pistes, l'expérience et l'habileté de l'auteur font que l'on ne se perd jamais, tout reste clair, net et surtout crédible.

Quel plaisir de savoir qu'avec Michael Connelly, le plaisir de lecture est garanti !