Chambres noires
de Karine Giebel

critiqué par Ayor, le 26 novembre 2021
( - 49 ans)


La note:  étoiles
Toujours aussi sombre.
La lecture de ce recueil de nouvelles de Karine Giebel se révèle aussi addictive que celle de ses romans.

L'ensemble est homogène, et je dois avouer qu'elles m'ont toutes plu.

Les sujets de fond sont très sombres, ce qui n'a rien de surprenant quand on connaît les autres œuvres de l'autrice, le pessimisme est donc de mise, ceux qui apprécient le genre seront comblés.