Les métiers d'art du Mobilier national
de Marie-Hélène Bersani, Thierry Sarmant

critiqué par Veneziano, le 10 novembre 2021
(Paris - 44 ans)


La note:  étoiles
Histoire et techniques d'une entreprise d'Etat
La monarchie française, comme ses congénères, s'est dotée d'une institution pour gérer ses objets d'art, pièces de mobilier et tentures, alors que la cour restait itinérante. La Garde-robe, après moult modifications, a fini par devenir le Mobilier national, restaurant surtout, créant également, fauteuils, tapisseries et meubles des institutions publiques. Pour cela, des artisans avisés utilisent leur expertise au profit de l'Etat, ici tant employeur que producteur. A cette fin, des dessins d'artistes servent de bases à de nouvelles créations.

Ce livre expose les métiers et techniques de cet organe singulier d'Etat, après en avoir exposé l'histoire. Dépliants et photographies étayent utilement, de manière fort pédagogique, l'exposé de ces tâches très minutieuses et pointues. Il en ressort que cet ouvrage, qui donne un peu des impressions de sortie scolaire et de documentaires du type des Secrets d'histoires ou des Racines et des ailes, revêt un caractère très didactique, bien présenté et clair, au point de donner l'envie d'approfondir, son format restant synthétique, assez court.
Laissons-nous donc guider.