La Conciergerie - Palais de la Cité
de Guillaume Mazeau, Beatrice de Parseval

critiqué par Veneziano, le 12 octobre 2021
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
D'un palais médiéval à une prison révolutionnaire
Ce petit ouvrage synthétique retrace l'histoire de ce pan de l'ancien palais de justice de Paris qui a abrité la résidence royale des Capétiens, où ils ont assis leur pouvoir, avant d'installer la Sainte chapelle en son sein, et de devenir le siège du Parlement de Paris, la royauté française se transférant au Louvre avec les Valois. A la Révolution, si la nature judiciaire demeure, la Conciergerie est transformée en prison, qui a servi de dernière demeure à Marie-Antoinette, et où a été transféré Robespierre, avant d'être lui-même exécuté.
Ce lieu singulier de l'histoire de France mérite d'être connu, ce livre court permettant d'en saisir la charge symbolique au fil des temps, via un texte principal, des encarts explicatifs et des illustrations. Il permet de s'en faire une idée, à défaut de l'utiliser : il paraît donc utile.