L'Amour à la Hussarde
de Venturi (Scénario), Lubrix (Dessin)

critiqué par Hervé28, le 10 octobre 2021
(Chartres - 52 ans)


La note:  étoiles
Un duel à mort
Nous suivons les aventures du lieutenant Armand Colbert de la fin du consulat au début de l'Empire, avec un certain Pierre Cambronne, appelé à passer à la postérité.
Il faut souligner la qualité du dessin, en noir et blanc de Venturi aussi bien dans les costumes,décors et uniformes de l'époque que dans les scènes de sexe.
Car cet album, qui n'est pas à mettre entre toutes les mains, relate les exploits amoureux de ce véritable Don Juan du premier régiment des Hussards, qui n'hésite pas à se frotter à un général, en séduisant sa protégée.
Avec un dessin réaliste, Venturi nous offre une histoire certes pour adultes, mais qui, ce qui est assez rare pour le souligner, repose sur un scénario léger mais crédible.
L'histoire est rapide,à la hussarde, et bien dessinée, bref cela se lit bien.