Aux premiers instants de l'Univers: Le mystère de la matière et de l'énergie noires
de Dan Hooper

critiqué par Colen8, le 10 octobre 2021
( - 80 ans)


La note:  étoiles
Le « comment » avance, le « pourquoi » pas encore
La cosmologie, cette jeune science du siècle dernier née grâce à la relativité générale d’Einstein et à ses illustres successeurs occupe désormais des armées d’astrophysiciens chercheurs, ingénieurs et techniciens. Au fil des décennies et en attendant mieux, observations par radiotélescopes satellitaires et expériences des méga-collisionneurs ont confirmé la théorie du Big Bang. Dorénavant on aimerait découvrir ce qui s’est produit avant le premier millionième de millionième de seconde. Le modèle standard fondé sur les 4 forces fondamentales et les interactions subies par les 17 particules subatomiques identifiées à ce jour n’expliquent pas davantage d’où proviennent la matière noire ni l’énergie noire qui semblent être la cause de l’expansion accélérée de l’Univers observable.
Jamais à court de spéculations les scientifiques attendent une révolution conceptuelle comparable à celle d’Einstein qui a ébranlé les lois de Newton après deux siècles de certitudes et de progrès continu des connaissances et des techniques. Directeur du département d’astrophysique théorique au Fermilab de Chicago, spécialisé lui-même dans la recherche sur la matière noire Dan Hooper repart du contexte historique de la cosmologie pour faire le point en termes simples sur les avancées et hélas aussi les déceptions de sa discipline au cours de ces 20 dernières années. Il est servi par une élégante et lumineuse traduction de François Rothen, universitaire physicien suisse à la retraite devenu écrivain. Tous deux offrent ainsi un ouvrage de culture générale à la portée de tout public.