Ivan le terrible
de Anne Fine, Rodolphe Duprey (Dessin)

critiqué par Page , le 9 octobre 2021
(Rennes - 33 ans)


La note:  étoiles
Un étrange étranger
Un jeune Russe arrive dans l’école du narrateur ; ce dernier se voit confier une mission provisoire d’interprète pour ce nouvel élève. Vu l’arrogance de ce nouvel élève, Boris se voit obliger d’interpréter volontairement dans le contre-sens les paroles d’Ivan et dans le prolongement les réponses qui sont faites à ce dernier.

Ivan, doué en mathématiques, se considère comme un surdoué ; par ailleurs il critique tout ce qu’il voit. Boris va-t-il craquer face à cette situation ? Au passage, le lecteur apprendra que l’alphabet russe présente quelques différences avec l’alphabet latin. On aurait aimé que cela soit explicité concrètement. En particulier on aurait pu montrer que le prénom "Edward" se traduit par "Эдвард", alors qu’"Edmund" s’écrit "Эдмунд".

L’intérêt scolaire de l’ouvrage est qu’il peut servir de prétexte à l’expression écrite, l’enseignant proposant une phrase en termes péjoratifs et l’élève essayant de reprendre le sujet en termes laudatifs.