La vie passionnée de Thérèse d'Avila
de Claire Bretécher

critiqué par Minoritaire, le 2 octobre 2021
(Schaerbeek - 62 ans)


La note:  étoiles
Sainte Thérèse
Quelques épisodes de la vie édifiante de Thérèse d’Avila. Ça pourrait ressembler à Martine : « Thérèse cherche des fonds », « Thérèse fonde un couvent »; « Thérèse se débat avec l’entrepreneur », « Thérèse et l’exorciste », « La jeunesse de Thérèse »
Malgré de bons passages, cette « Vie passionnée de Thérèse d’Avila » n’est pas un grand cru de Claire Bretécher et l'humour n'y est pas aussi percutant que dans la plupart de ses autres créations. Mais ne boudons pas notre plaisir; il reste ce trait inimitable et son sens du dialogue. Par exemple :

« Ce n’est pas parce que je suis paranoïaque que tu n’es pas contre moi. »

« Surveillez mieux à l’avenir les orifices de vos nonnes. C’est par l’orifice que l’Esprit malin se fraie passage. »