Le Paris de Claude Sautet
de Hélène Rochette

critiqué par Veneziano, le 22 septembre 2021
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Une vision chorale, amicale et réaliste de Paris et ses alentours
Claude Sautet apprécie les brasseries, restaurants, conversations conviviales, de table, autour d'un verre ou d'un repas : et si la nature n'est pas trop éloignée, ou à défaut des lieux de travail, de vie collective, cela rend le décor meilleur, plus réaliste. Venu de Montrouge, fils de restaurateur, il assume s'inspirer de son enfance entre Paris et ses environs, dans des ambiances collectives, mêlant les classes sociales, où les hommes doutent, chutent, rebondissent, acceptent de se livrer, partagent leurs heurs et malheurs, alors que les femmes sont souvent montrées plus sereines que leurs congénères masculins, plus vertueuses et dynamiques que chez d'autres réalisateurs contemporains.

Ce livre est issu d'une collection présentant des façons de concevoir Paris par des artistes, comme Patrick Modiano, François Truffaut ou Serge Gainsbourg. Il présente des entrevues, avec Jean-Claude Carrière ou Myriam Boyer, notamment, de riches illustrations photographiques, qui permettent de retracer une ambiance et cette vision de Paris et de sa banlieue. Cet ouvrage nous replonge donc dans une époque et un monde personnel.
Il est bien fait.