Notre agent en Judée: Une enquête du préfet de Judée
de Franco Mimmi

critiqué par Cyclo, le 17 septembre 2021
(Bordeaux - 75 ans)


La note:  étoiles
Relecture des Évangiles
"Notre agent en Judée", de Franco Mimmi (éd. Gallimard, Folio policier) intéressera davantage les lecteurs de romans historiques que ceux de polars, qui peuvent être les mêmes, moi par exemple.

Il s’agit d’une reconstitution des derniers mois de la vie de Jésus. Ponce Pilate, le préfet romain, est inquiet : les impôts rentrent mal, les zélotes sont menaçants, l'autorité romaine est compromise. Or, Caïphe le grand-prêtre, lui suggère de suivre les agissements d’un certain Jésus, qui prêche la paix, l’amour, la tolérance et la non-violence entre les hommes, et serait susceptible de calmer les Juifs et de leur faire accepter le domination romaine ("Rendez à César ce qui appartient à César"). Ponce Pilate confie à son espion Afranios d'enquêter sur ce Jésus. De son côté, l’empereur Tibère, qui vit à Capri, charge son agent Aduncus d'enquêter secrètement sur la situation et les capacités de Ponce Pilate. Pendant que Jésus parcourt le pays en prêchant et suivi par de plus en plus de disciples, il est contacté par les zélotes, nationalistes juifs qui fomentent une révolte, espèrent trouver en lui un meneur : ils lui adjoignent Judas, un des leurs comme disciple chargé de le surveiller. De leur côté, Afranios et Aduncus pistent Jésus et pensent en effet qu’il ferait un excellent ami objectif du régime romain, en prêchant la résignation. Ils décident d’agir dans l’ombre, tandis que Judas joue le jeu des zélotes et finit par trahir le Maître...

On a beau connaître l’histoire, on est subjugué par les qualités narratives de l'auteur qui mêle personnages historiques et inventés dans une approche de l'Histoire, proche de celle transcrite dans les Évangiles, mais donnée ici avec force et réalisme, comme si on y était. Les deux agents romains ne pourront pas empêcher la vindicte des Juifs, et en particulier des zélotes, décidés à faire condamner Jésus ! À déconseiller aux fanatiques antichrétiens, mais à conseiller aux lecteurs curieux. Un vrai tour de force littéraire.