Ce que tu as fait de moi
de Karine Giebel

critiqué par Ayor, le 8 août 2021
( - 49 ans)


La note:  étoiles
Sujet à polémique.
Dans ce livre, Karine Giebel choisit de traiter principalement la thématique de la passion, mettant en lumière sa mécanique destructrice.

Le procédé de narration est original puisqu'il il alterne les points de vue des deux principaux protagonistes lors de leurs interrogatoires.

J'ai entendu certains avis extrêmement négatifs quant à cette œuvre, qui affirment que l'autrice fait l'apologie du viol.

Je suis plutôt sceptique quant à ceux-ci, car si nous sommes d'accord pour affirmer qu'il s'agit d'une pratique abjecte, j'ai eu le sentiment que c'est justement ce que Karine Giebel voulait dénoncer à travers le vécu de son héroïne.

D'ailleurs, c'est à travers ce traumatisme qu'elle se rend compte que ses réactions sont inhabituelles et qu'elle se pose autant de questions.

Certes je ne nie pas que cela puisse choquer, mais c'est justement par ce biais que l'autrice met en exergue toute cette chimie complexe aboutissant inévitablement à une issue dramatique.
Un ton en dessous 5 étoiles

Encore un ouvrage de Giebel qui ne laissera pas indifférent. Son originalité tient dans le principe de narration qui alterne les deux versions des personnages principaux et dans l’escalade sentimentale qui entraînera le drame. Comme souvent chez l’auteure on constate quelques longueurs et un épilogue moyen.

Seb - - 44 ans - 11 octobre 2021