Les Embrouillaminis
de Pierre Raufast

critiqué par Frunny, le 1 juillet 2021
(PARIS - 57 ans)


La note:  étoiles
"Le choix est l'illusion des faibles "
Pierre Raufast (1973 - ) est un écrivain français.
"Les Embrouillaminis" paraît en 2021 Aux Forges de Vulcain.

Lorenzo est le fils d'un professeur d'Histoire/Géographie et d'une enseignante en Espagnol.
Un jour d'avril -lors de ses 7 ans - Lorenzo observe l'emménagement de ses nouveaux voisins.
Mais O' malheur, il ne se souvient plus du temps qu'il faisait ce jour là....
Faisait-il beau ou pleuvait-il ?
Le lecteur est confronté à ce choix dès les premières pages.
Un choix qui va déterminer le suite du roman.
Suivrez-vous Lorenzo au Mexique ou continuera-t-il sa vie dans la vallée de Chantebrie ?

Vous l'avez compris, Pierre Raufast nous propose un roman à la construction labyrinthique dans le droit fil des "livres dont vous êtes le héros".
1000 combinaisons possibles selon l'auteur (...)
Une promesse littéraire ludique, amusante et cohérente.
Un tour de force littéraire qui est néanmoins parvenu à me lasser. En effet, on tourne en rond assez rapidement à ne plus savoir comment on a bien pu atterrir au chapitre vers lequel on vient d'être propulsé.
Une réflexion sur le thème du destin, des choix.
Pourrions-nous entrevoir les futurs possibles ?
Ne boudons pas notre plaisir cependant car, pour le prix d'un roman, l'auteur nous en livre plusieurs...
Un livre labyrinthique ! 9 étoiles

« Alors, dans mon cerveau fiévreux, a germé un jour cette question : Est-il possible de créer des boucles infinies en littérature ? Est-il possible d'enfermer un lecteur entre quatre pages, au point qu'il en oublie de dormir, de manger, de boire, jusqu'à épuisement ? Un labyrinthe dans une bibliothèque infinie, digne de celle de Borges, où le lecteur tournerait les pages sans s'arrêter, mû par le suspens, la curiosité ou la nécessité. »

Si vous avez déjà lu des livres de la collection « Un livre dont vous êtes le héros »*, vous ne serez pas dépaysés. En effet, à la fin de chaque chapitre, l’auteur nous propose de décider de la suite: que se passe-t-il si page 45, au lieu de lire le journal local, je choisis Libération?


Après quelques chapitres, j’ai recommencé à partir du début pour noter mes choix, de façon à pouvoir ensuite parcourir toutes les branches. Ce qui permet d’ailleurs de découvrir des chapitres isolés : «
« vous n'avez pas respecté les consignes de fin de chapitre ou [..] vous vous vous êtes volontairement égaré, le nez au vent, la démarche badine, comme l'on flâne dans les rues piétonnes un premier samedi de mai ».

Ludique et jouissif !

*Un exemple sur CL : https://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/52995

Ludmilla - Chaville - 67 ans - 17 septembre 2022