Schtroumpferies, tome 3
de Peyo

critiqué par Koolasuchus, le 25 juin 2021
(Laon - 33 ans)


La note:  étoiles
La gourmandise est un vilain schtroumpf
Toujours autant en forme quand il s'agit de faire des bêtises, revoici les Schtroumpfs dans le troisième album consacré à leurs gags et c'est toujours aussi drôle. On peut noter que cette fois-ci la nourriture est à l'honneur, de nombreuses planches sont en effet consacrées à l'un des plus gros défaut des Schtroumpfs, leur gourmandise ce qui a bien souvent tendance à les mettre dans un sacré pétrin et ce pour notre plus grand plaisir. Mais cela n'est pas le seul thème abordé car l'on peut aussi voir les lutins bleus s'adonner aux joies du ramonage, du théâtre ou bien encore de la peinture. Les activités sont donc variées mais s'il y a bien un point commun c'est que cela ne se passe évidemment jamais comme prévu.

Comme d'habitude, nous revoyons aussi la plupart des têtes connues du village, avec toutefois un temps de présence un peu plus important pour la Schtroumpfette ou le Schtroumpf musicien, en contrepartie le Grand Schtroumpf ou le Schtroumpf Bêta se font un peu plus discret, en même temps il y a tellement de Schtroumpfs qu'il est bien difficile d'avoir de la place pour tout le monde.

En tout cas c'était encore une fois une petite lecture amusante et idéale pour se détendre même si trop courte. C'est donc toujours avec autant de plaisir que je me plonge dans les mésaventures et autres farces qui parsèment la vie au village des Schtroumpfs dont la tranquillité ne dure jamais bien longtemps !