Les anges gardiens: Une enquête de Fredrika Bergman
de Kristina Ohlsson

critiqué par Incertitudes, le 17 mai 2021
( - 36 ans)


La note:  étoiles
De bien étranges cinéphiles
Tendance chez les Suédois ou fantasme de l'auteur mais, dans ces livres, il y a quantité de couple avec une grande différence d'âge. Fredrika et Spencer, ça, on le sait depuis le début. Mais surtout énormément d'étudiantes qui fricotent avec des hommes mûrs. Simple remarque mais c'est assez récurrent chez Kristina Ohlsson.

Sinon, l'enquête est toujours aussi passionnante, s'étalent sur plusieurs décennies, avec des rebondissements constants, des hommes et des femmes, coupables ou semi-coupables, emportés dans le tourbillon de la vie. Et c'est difficile de les juger. Peder, le collègue de Fredrika et Alex, est un sanguin mais aime son frère handicapé mental. Il ferait n'importe quoi pour lui. Alex a perdu sa femme. Il en a terriblement souffert. Peut-il fréquenter la mère d'une des victimes et se donner le droit d'aimer à nouveau ? Jusqu'où peut-on aller pour protéger son fils ? Hakan aurait aimé Rebecca mais aura toujours été seul. Y compris à ses côtés.

Il faut aussi accepter que les méchants ne soient pas punis et les gentils récompensés à la fin. Des zones d'ombre demeurent malgré la ténacité de Fredrika qui, elle, aura gagné d'être respectée au boulot.