Les annales du Disque-Monde, Tome 26 : Procrastination
de Terry Pratchett

critiqué par Fanou03, le 28 mars 2021
(* - 46 ans)


La note:  étoiles
Il faut laisser le temps au temps
Quand la femme qui partage votre vie vous offre un volume du Cycle du Disque-Monde qui a pour titre Procastination, comme ce fut le cas pour moi, y faut-il voir un message caché ? C’est en tout cas une façon élégante de dire les choses, à travers les aventures que vivent les héros de ce vingt-sixième opus des Annales du Disque-Monde : on y voit le Moine Lou-Tsé et son apprenti Lobsang chargé d’empêcher la construction d’une horloge de verre destinée à arrêter le temps...

J’ai parfois du mal à rentrer dans l’univers des romans de Terry Pratchett, car l’auteur anglais a souvent le chic pour perdre son lecteur avec des débuts de récits quelque peu déstructurés. Ce fut le cas pour ce Procastination, où je me suis demandé de prime abord où Terry voulait bien nous emmener… Ainsi le récit est relativement fragmenté, ce qui explique sans doute que j’ai moyennement adhéré à ce volume des Annales du Disque-Monde. Autre explications : les personnages sont peut-être un peu moins attachants que certains autres du cycle (Nounou Ogg, le Commissaire Vimaire,...). Il n’en reste pas moins quelques excellents moments que j’aimerais partager avec vous.

Tout d’abord le livre montre à nouveau le talent de Terry Pratchett pour faire vivre les Allégories. Et cette fois-ci Terry met le paquet puisqu’en plus de la Mort, figure fidèle du cycle, nous rencontrerons rien moins que la Guerre, la Famine, la Pestilence et un quatrième, mais pas le moindre, que je ne nommerai pas pour ne pas divulgâcher. Les intrigants « Contrôleurs », sorte d’ectoplasmes malveillants issus d’une autre dimensions qui sont pris par le vertige des sens (ils en explosent de plaisir les pauvres !) à mesure qu’ils s’incarnent et goûtent à la gourmandise, à l’envie, à la beauté, à la colère, enfin bref à tous les sentiments humains, sont aussi très réussis et donnent des passages extrêmement drôles et réjouissants.