Finnele T03: Allers-retours
de Anne Teuf

critiqué par Shelton, le 23 mars 2021
(Chalon-sur-Saône - 65 ans)


La note:  étoiles
J'adore...
Un jour, l’autrice et dessinatrice Anne Teuf, Alsacienne, a décidé de raconter une partie de la vie de sa grand-mère, Joséphine. Cette dernière est née en 1906 et, du coup, sa vie traverse quelques périodes difficiles pour l’Alsace avec des changements d’appartenance… Tantôt la France, tantôt l’Allemagne mais toujours l’Alsace !

Le village de Joséphine est Oberaspach et dès 1914, ce village se retrouve sur la ligne de front et les constructions du village vont souffrir cruellement de cette guerre… La reconstruction n’en sera que plus délicate (pour ne pas dire dramatique) et quelques années plus tard les habitants du village verront revenir les Allemands… Autant dire tout de suite qu’Anne teuf va choisir de faire vivre ses personnages dans une période pleine de rebondissements et de difficultés !

Pour raconter sa grand-mère, car il ne s’agit pas d’une simple fiction, elle va s’appuyer sur des lettres de sa grand-mère, sur quelques ouvrages qui parlent de l’Alsace à ces époques, sur des discussions familiales et quand le besoin s’en fera sentir, elle fera travailler son imagination en respectant au mieux le contexte historique…

Dès le premier tome, j’ai été séduit par la narration graphique d’Anne Teuf, tout en noir et blanc, tout en délicatesse et humanisme, bref, du très grand œuvre et un magnifique hommage à son ancêtre ! La série de livres, trois pour être précis, porte le nom de Finnele, diminutif de Joséphine en alsacien, patronyme que toute la famille utilisait…

Le premier volume traite de la première guerre mondiale, le second de la reconstruction, le troisième de la seconde guerre mondiale… Mais, attention, il ne s’agit pas d’une histoire de l’Alsace au vingtième siècle mais bien d’un récit centré sur Finnele qui exercera quelques petits métiers, vendeuse en boulangerie, responsable d’enfants, femme de chambre, commis de l’épicerie familiale… Elle dépannera même dans la cuisine en cas de besoin… Puis, un jour, elle trouvera un mari et sera mère… Mais je ne vous en dis pas plus !

Une très belle série et pour tout vous dire, cette nuit, j’ai pris beaucoup de plaisir à relire les deux premiers tomes avant de me plonger au petit matin dans le troisième et dernier, la nouveauté de la semaine !

Certes, mon intérêt pour cette série est certainement dû au fait que la grand-mère de mon épouse, une Alsacienne elle-aussi, est née juste deux ans avant Finnele et qu’elle a dû vivre des évènements de même nature…

Je ne peux donc que vous inviter à découvrir la vie de Finnele et le style très agréable de l’autrice Anne Teuf qui mérite d’être connu, apprécié et partagé !