La Biodynamie, une agriculture pour l’avenir
de Ueli Hurter

critiqué par Colen8, le 17 février 2021
( - 80 ans)


La note:  étoiles
Alternative à l’agriculture bientôt robotisée
Le « Cours aux agriculteurs » délivré en 1924 par l’autrichien Rudolf Steiner est basé sur sa philosophie propre visant l’intérêt général, intitulée anthroposophie. Ça a été l’événement fondateur d’un mouvement devenu mondial destiné à régénérer l’homme et son environnement(1). Appliqué à l’exploitation agricole en mode holistique associant le sol, les insectes, les plantes, les animaux, les exploitants individuels ou regroupés en coopératives, la méditation spirituelle et jusqu’aux constellations zodiacales il devient la biodynamie à ne pas confondre avec l’agriculture bio. Les résultats obtenus dorénavant certifiés par le respect de cahiers des charges sont enseignés, suivis et parfois confirmés par la recherche universitaire.
Tout est fait pour ramener harmonie et biodiversité dans un schéma de polyculture-élevage avec des exemples adaptés aux conditions locales sur tous les continents. Il s’agit de préparations en général simples pour assurer la fertilité des sols, la conservation de l’humidité, la stimulation des plantes : écorce de chêne, fleurs de pissenlit ou de valériane, prêle des champs, bactéries des bouses, retour des haies, proximité des arbres. Néanmoins il reste encore énormément de choses à comprendre dans la diversité de ces processus interactifs et coopératifs faisant intervenir un ensemble de forces terrestres et célestes.
A lire aussi, l’investigation du journaliste indépendant Jean-Baptiste Malet sur l’aspect ésotérique de l’anthroposophie qu’il assimile à une secte : https://monde-diplomatique.fr/2018/07/…
(1) Marque Demeter, site en France : www.bio-dynamie.org