Roswell - La vérité
de Gildas Bourdais

critiqué par Bernard2, le 21 janvier 2021
(DAX - 73 ans)


La note:  étoiles
Un secret toujours gardé
En juillet 1947, au Nouveau Mexique, trois lieux de crash laissent penser qu’ils concernent des engins d’origine non terrestre. On retrouve des cadavres et un survivant qui ne sont pas de forme humaine.
La base militaire de Roswell verrouille les lieux, annonce qu’il s’agit de la chute d’un ballon météo, et interdit à tous les témoins de s’exprimer, menaces à l’appui. L’explication est tellement grossière qu’on comprend immédiatement que la vérité doit être tenue secrète. Pour faire taire toutes les hypothèses, on ira même jusqu’à montrer un film présentant l’autopsie d’un extra-terrestre. La ruse fonctionnera : le film est un montage vite découvert. Mais cela fera oublier pendant de nombreuses années le dossier Roswell.
Vers la fin du XXème siècle l’affaire rebondit. Que s’est-il véritablement passé en 1947 ? Des témoins de l’époque commencent à parler. Et il faut s’attendre à des révélations véritablement extraordinaires. Mais pour l’instant, le secret demeure.
Le livre est très documenté, de nombreux dossiers sont étudiés, des spécialistes sont interrogés, et différentes hypothèses sont formulées. Malheureusement pour le lecteur, au gré des chapitres on tourne en rond, les redites sont multiples et finissent par lasser. L’intérêt aurait été tout autre en faisant plus court, sans perte d’informations.