Edgar Faure, l'optimiste
de Yves Marek

critiqué par Veneziano, le 17 novembre 2020
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Un modéré conciliateur
Cette courte biographie décrit cet homme politique modéré, passé du centre gauche sous la IVème République au centre droit sous la Vème, comme le conciliateur des inconciliables. Proche de Mendès France, plusieurs fois ministre sous la IVème, il s'est imposé à la fois comme réformateur et grand orateur. Il a su prendre le virage de la Vème en collaborant avec le gaullisme, en se rapprochant de l'UDR puis du RPR à la fin de sa vie. Il a su rester influant, par des évolutions parfois sinueuses mais aussi par des projets portés de manière pragmatique et une gestion technique des sujets, comme ministre puis comme président de l'Assemblée nationale.

La nuance ne constitue pas le contraire de la force de conviction, et c'est que semble bien avoir trouvé cet étrange personnage. Cette collection consacrée aux tribuns de l'Assemblée nationale dresse un portrait sincère de ce politique en clarifiant un parcours qui a besoin d'être expliqué pour être compris. C'est intéressant.