Lamartine, le lyrique
de Dominique Dupart

critiqué par Veneziano, le 11 novembre 2020
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Un poète en politique
A l'instar de Victor Hugo, Lamartine s'est essayé à la politique et l'a exercée comme député, et même quand candidat à la première élection présidentielle de 1848, où Louis-Napoléon Bonaparte a été élu triomphalement. Ses interventions à la tribune du Palais Bourbon lui ont valu de défendre l'abolition de l'esclave et de la peine de mort, l'instauration du suffrage universel. Il a eu à répondre de campagnes calomnieuses et à incarner la promotion d'une législation sociale, le tout sous un ton lyrique.
Dans cette collection consacrée aux tribuns parlementaires, ce petit livre retrace la carrière politique de l'écrivain, ce qui permet de cerner en totalité sa personnalité et de son action. Il s'avère donc utile et enrichissant.