Des mille et une façons d'être juif ou musulman
de Rachid Benzine, Delphine Horvilleur

critiqué par Veneziano, le 19 septembre 2020
(Paris - 43 ans)


La note:  étoiles
Faire dialoguer les religions pour mieux les comprendre
Une femme rabbin et un théologien musulman sont réunis par un journaliste pour présenter leur religion, leur position sur certains thèmes fondateurs. L'échange commence par montrer que l'histoire finit tôt ou tard par bousculer la tradition, la place respective de l'amour et des prescriptions, souvent dénommées "lois", avec les conséquences sur l'accès au culte et la manière de le dispenser. Puis arrive naturellement la question de la laïcité, de la place dans la société des religions, de la possibilité de croiser leurs points de vue, de l'impartialité de principe de l'Etat en la matière, puis du rôle des femmes, face à la montée de l'égalité des droits face à des traditions frileuses en la matière, de la recherche de vérité de chacune d'elles, de la part de violence que véhicule la façon d'énoncer qu'elle est détenue par un groupe de croyants, et se termine par la définition de Dieu et de sa possible déclinaison en fonctions des divers cultes.

Ce livre fait du bien, car il prouve que la vérité révélée n'appartient à personne et qu'elle est fixée à un moment donnée par une population précise. La diversité d'opinions provient donc de l'échange. Il en apprend beaucoup sur les façons de penser, de se représenter la forme idéale de société, amène donc à réfléchir et à prendre du recul sur ses positionnements personnels. Il s'avère donc très utile.