L. A. requiem
de Robert Crais

critiqué par Aaro-Benjamin G., le 7 août 2004
(Montréal - 55 ans)


La note:  étoiles
Un polar contemporain très réussi
Lorsque Karen Garcia, fille d'un riche entrepreneur, disparaît et éventuellement est retrouvée morte, Elvis Cole, détective privé et son compère Joe Pike sont appelés à résoudre l'énigme.

Après un départ qui peut sembler classique, Crais nous plonge dans une intrigue dense qui prend plusieurs dimensions au fur et à mesure que la vérité fait surface.

On y retrouve tout ce qu'il y'a de mieux dans un polar: le suspense, les conflits, un peu d'humour et beaucoup de mystère.

L'auteur démontre une maitrise pour le genre qui n'est pas sans rappeler celle de Connelly. Le passé des personnages est fouillé et contribue à donner du tonus à un récit déjà très fort en rebondissements.

Un must pour les lecteurs de romans policiers.
Un excellent Elvis Cole 9 étoiles

L.A. Requiem est un excellent roman de la série Elvis Cole. Un tueur en série sévit dans les rues de los Angeles, et le duo Cole/Pike est engagé par la famille d'une victime pour retrouver l'assassin. Parallèlement à l'enquête, Robert Crais nous replonge dans le passé du taciturne Joe Pike, et s'intéresse tout particulièrement aux évènements tragiques qui menèrent à la mort de son ancien co-équipier. Les 2 histoires finissent par se rejoindre, notamment via un dénominateur commun : le lieutenant Harvey "Pants" Krantz, alias l'ennemi juré de Joe Pike.

Elvis Cole mène son enquête comme il peut, et c'est l'occasion pour lui de rencontrer 2 personnages : John Chen (jeune criminaliste de la SID) et Samantha Dolan (femme flic membre de la RHD). La relation ambiguë qu'il entretient avec cette dernière donne du sel à ce roman, et si Robert Crais nous tient en haleine pendant une bonne partie de l'histoire, on pourra juste lui reprocher d'avoir un peu trop fait retomber le rythme lors des dernières dizaines de pages. Malgré tout, l'enquête est bien ficelée, passionnante à lire, et le style de l'auteur est toujours aussi incisif.

Contrairement à ses romans les plus récents, Robert Crais s'intéresse bien plus à la vie privée et à la psychologie de ses personnages, et ils nous apparaissent par conséquent moins superficiels et caricaturaux (quoique, pour Pike, ça se discute…).

Bref, si vous êtes fan de Michael Connelly et que vous cherchez un roman policier plein d'humour et de suspense, n'hésitez pas une seconde : ce livre est à mes yeux l'un des meilleurs de la série Elvis Cole.

Bud - Lille - 43 ans - 19 novembre 2010


Pas mal 7 étoiles

Il me reste un peu moins de 100 pages et je suis toujours tenue en haleine par l'intrigue.
La seule critique que je ferai est à propos des auteurs policiers américains de manière générale:
Les héros sont souvent enfants battus ou martyrisés, ils ont fait le Vietnam, ont des histoires d'amour à la noix!!!
J'ai l'impression d'avoir toujours les mêmes personnages devant les yeux.

Lyreae - - 42 ans - 18 juillet 2009


très déçu ! 6 étoiles

c'est dommage que l'intrigue principale soit à mes yeux pas crédible du tout ! le roman est très bien construit, le suspens monte petit à petit, les personnages ont de l'épaisseur et du charisme mais tout ça est gâché par la solution de l'enquête qui frôle le grotesque, c'est râlant, ça aurait pu être mon roman lu préféré de cette année !

Bedeland la reunion - - 59 ans - 12 mai 2009


un bon polar 8 étoiles

une intrigue solide et un suspens qui vous tient jusqu'à la fin. Les principaux ingrédients à la base d'un bon thriller sont là. J'aime assez la dose d'humour servie par l'auteur... ni trop ni trop peu.

une bonne lecture qui tient ses promesses.

Mariebel - Paris - 36 ans - 8 mai 2009


Excellentissime 9 étoiles

Joe Pike et Elvis Cole livrent peu à peu leurs secrets au fil des romans de Robert Crais et celui-ci est pour l'instant le meilleur de ceux que j'ai lu. Intrigue prenante, personnage attachants du fait de leur profondeur, un peu d'humour (bien américain il est vrai), contrairement à ce qu'en pense notre ami intello de Montréal, c'est du TOUT grand polar.

Olivier-charly - Lyon - 56 ans - 23 novembre 2006


Roman d'aéroport 4 étoiles

Je suis en désaccord total avec la critique de Aaro Benjamin, en partie, pour un seul GROS détail. L'intrigue, sans se démarquer du lot est bonne, sans plus.

LE gros problème c'est Joe Pike, le pivot de l'histoire. Lâchez lui les basket merde!!!!! Tout le monde aime Joe Pike... même Robert Crais. Partout dans le roman.... de l'amour fou et inconditionnel pour l'INCROYAAAABLE Joe Pike. J'ai trouvé au début très intéressant le fait qu'Elvis Cole vienne à la rescousse de quelqu'un qu'il admire.... mais TOUT le monde l'admire, veut lui ressembler, veut une partie de lui.... mais ce dernier prépare une surprise dans toute sa grandeur *AHEUMgérontoAHEUM*

Je n'ai rien contre l'exercice, mais tout cela se prend foutrement trop au sérieux. Si vous cherchez un truc du genre "La vie des gens mystérieux et passionnants" essayez Nedjma de Kateb Yacine.,.. beaucoup plus intéressant

FightingIntellectual - Montréal - 41 ans - 12 novembre 2004