Plantes sauvages comestibles et toxiques
de François Couplan, Eva Styner (Dessin)

critiqué par Lili87, le 25 juin 2019
( - 37 ans)


La note:  étoiles
Guide du randonneur curieux et gourmand
Ce guide relié contient les fiches de 200 plantes comestibles et celles de 80 espèces toxiques de nos contrées européennes. Entre les deux, se trouvent des planches illustrées de ces végétaux. Le livre se termine par un glossaire comprenant du vocabulaire botanique, chimique et médical, puis une bibliographie, un index des noms en latin et un index des noms en français.
Chaque fiche réunit une mine d'informations : la description de la plante, comment l'identifier, sa culture, les autres espèces proches, les confusions possibles, les utilisations alimentaires et médicinales, la toxicité, etc.

On trouvera bien sûr des plantes comestibles que même les moins aguerris connaissent de nom et sauront reconnaître : la pâquerette, les ronces et leurs mûres, la fraise des bois, etc. Et d'autres que nos aïeux consommaient régulièrement et sont considérées aujourd'hui comme des mauvaises herbes : le pissenlit, le plantain, le laiteron maraîcher, etc.
L'auteur a ajouté à certaines fiches des tableaux afin que le promeneur sache bien différencier des plantes proches, par exemple la petite cigüe (toxique) et le persil (comestible), par contre ce dernier n'étant pas sur une planche centrale en couleur, je ne pense pas qu'un débutant s'y retrouve...
Je regrette l'accumulation de chiffres, à savoir entre le numéro de la page, le numéro de la fiche, le numéro de la planche sur laquelle la plante a un numéro différent de celui de sa fiche, aïe ! ça donne un peu mal à la tête ! Dans l'index, il n'est pas précisé à quoi correspond le chiffre, donc il faudra un temps d'adaptation pour utiliser cet ouvrage et faire sans cesse des allers-retours entre la fiche, la planche et le glossaire.

En conclusion, on trouvera sûrement un guide mieux organisé et plus pratique à manier pour quelqu'un qui voudrait découvrir les promenades botaniques. Celui-ci reste complet et plutôt pour les initiés, je pense en particulier aux ombellifères dont il est risqué de se tromper (carotte sauvage vs petite cigüe). Pour les plantes les plus connues et sans risque, il pourra toutefois servir. Donc en sortant de chez vous, ne rouspétez plus parce que vous voyez un pissenlit sur le bord du trottoir, il pourra vous nourrir et vous soigner !