Soyez forts pour vos filles: Dix secrets que tout père doit connaître
de Meg Meeker

critiqué par Vince92, le 7 mai 2019
(Zürich - 44 ans)


La note:  étoiles
Du rôle du père dans l’éducation des jeunes filles
Meg Meeker est une pédiatre américaine avec plus de trente années d’expérience dans le traitement des problèmes liés à l’enfance et à l’adolescence. La pratique de son métier et les constats qu’elle en a tirés lui ont fait prendre la plume pour souligner l’importance du rôle du père dans l’éducation des jeunes filles. L’école, les différentes institutions mais aussi l’ensemble de la société occidentale avec ses normes sociales et morales rendent l’existence des filles particulièrement dangereuse.
Les pères, malgré la tendance actuelle qui tend à les dévaloriser et à leur faire perdre de leur importance au sein de la vie familiale, ont un rôle fondamental pour protéger la vie de leur fille. Il est de leur responsabilité de le comprendre et d’agir pour faire tout ce qui est possible pour protéger l’existence de ce qui est souvent pour eux ce qu’ils ont de plus précieux.
La pression sociale, celle de la publicité, l’effondrement de la morale, la disparition des repères moraux font que les jeunes filles sont de plus en plus exposées aux dangers : dangers liés à l’alcool, au tabagisme, à la consommation de drogue, aux désordres alimentaires, aux pratiques sexuelles précoces, aux accidents routiers, à la dépression, etc. les jeunes filles peuvent éviter ces écueils et devenir des femmes épanouies à la condition de grandir dans un cadre équilibré dans lequel le père doit peser de tout son poids afin de contrer l’influence néfaste de l’extérieur. Parce qu’il représente une force de tempérance, d’autorité et d’amour inconditionnel, le père est en effet souvent le socle sur lequel s’appuient les jeunes filles afin de s’assurer un développement harmonieux. A ce titre, la responsabilité des pères est immense et exigera souvent beaucoup de sacrifices. Tel est le prix à payer pour rendre sa fille heureuse… Accepter de la contrarier, être ferme, attentif, généreux de son temps, aimant en toute circonstance, être un exemple, savoir parler de tous les sujets… voilà ce qu’un père doit pouvoir endurer. Mais ce n’est rien par rapport à l’amour que nos filles nous procurent.
Clairement fondé sur le rétablissement des valeurs morales chrétiennes (un chapitre s’intitule « apprenez-lui qui est Dieu »), ce livre n’en demeure pas moins intéressant ; en mettant l’accent sur l’importance des pères au sein de la famille, Meg Meeker s’inscrit à contre-courant de la tendance actuelle faisant des hommes des éléments secondaires au sein de la famille. A noter le pauvre travail de traduction (et donc d’édition)… dommage.