L'assassin royal, tome 05 : La voie magique
de Robin Hobb

critiqué par Cuné, le 12 juin 2004
( - 54 ans)


La note:  étoiles
Accro !
Encore bien des problèmes pour Fitz.... C'est miraculeux qu'à chaque fois il parvienne à retrouver un semblant de forme physique. Molly se débat avec des sentiments bien contemporains face à ses devoirs de mère. La fin nous surprend en plein suspens, mais qui est donc cette Caudron, le fou est-il vraiment ce qu'en affirme Astérie, la route laissera-t-elle passer Fitz.... raaaaaaa je veux la suite
Mais pourquoi chaque tome a-t-il un nombre de page inférieur au précédent ?....
Dans la continuité du quatrième tome. 9 étoiles

Nous assistons à de belles et passionnantes aventures dans ce cinquième opus qui s'inscrit dans la continuité du précédent, sans toutefois l'égaler.
Plein de rebondissements attendent le lecteur, ainsi que des personnages attachants voire énigmatiques pour certains.
Quelques rares longueurs viennent ponctuer un ou deux chapitres, mais dans l'ensemble c'est excellent.

Ayor - - 50 ans - 12 juillet 2010


Bois de rallonge 7 étoiles

Je conserve mon opinion sur la série. C'est fort bien fait et très prenant, et les personnages restent intéressant. Du grand art.

Cela dit, ce livre constitue la deuxième partie d'un ouvrage scindé en trois partie, et cela ce sent. Sans cette décision de l'éditeur, qui veut faire grimper son chiffre, je serais resté très enthousiaste.

Fa - La Louvière - 47 ans - 12 décembre 2007


Sur la route... 10 étoiles

Je sors à peine de cette lecture, c’est tout frais, et je suis pourtant tout retourné…Rha quelle bougresse cette Robin, à nous écrire des livres aussi géniaux !
A la fin du tome précédent, Fitz assassinait les gardes du félon Royal, et s’enfuyait vers les Montagnes, pour sauver son vrai roi. Il se joint donc à un groupe de contrebandiers, à Lac Bleu, pour passer de l’autre côté de la frontière ; il est accompagné de sa nouvelle amie, Astérie la ménestrelle. Il fait une rencontre des plus étranges : Caudron, une vieille femme mystérieuse, une Cervienne…Une femme qui en sait plus qu’on ne croit…sur le Vif, sur l’Art. Sur les Prophètes Blancs ; qui sont-ils ? A la clé de ce périple : des retrouvailles, des découvertes surprenantes, des émotions poignantes, des aventures passionnantes. Et puis, une étrange route, droite, belle, rectiligne...mais qui provoque des malaises incroyables pour les artiseurs...Quel est le secret de cette voie magique?
Un tome toujours aussi bon ; Robin Hobb n’a pas son pareil pour mettre dans chacun de ses livres des ingrédients d’une qualité incroyable : suspense, aventure, émotion, combat, informations…Des renseignements sur les magies locales, c’est-à-dire le Vif et l’Art, toujours distribuées au compte-gouttes…Juste assez pour ne pas être sur sa fin !
Patience, Fitz, ta quête est sur le point de s’achever : tu vas retrouver ton oncle Vérité, le vrai prétendant au trône, et tout se finira bien…pour le premier cycle…Et oui, 6 livres pour le premier cycle…Après, c’est à la guise de Madame Hobb, à qui je tire mon chapeau !

Poupi - Montpellier - 32 ans - 12 février 2006


Mystère et mysticisme 9 étoiles

La Voie Magique est le cinquième tome en français du cycle de l’Assassin Royal. Il correspond à la deuxième partie de « Assassin’s Quest », puisque nos bien-aimés de Pygmalion se sont amusés à couper les romans en 2 ou 3 lors de la traduction (n’y voyez aucune motivation pécuniaire).
Contrairement à mes acolytes, j’ai trouvé ce tome vraiment passionnant, au-dessus du précédent. Les mystères des Anciens, de l’Art et du Vif se dévoilent progressivement, et le récit tombe dans un mysticisme et une magie envoûtante. Certains personnages se révèlent, mais chut, je n’en dirai pas plus…

Belial - Anvers - 42 ans - 25 août 2005


J'avais peur de m'ennuyer ... 10 étoiles

... à suivre cette voie magique et rectiligne ..... il n'en est rien! C'est vrai que l'on sent la fin arriver lentement ... mais bon 5 tomes c'est déjà bien non? ;-)

Cette saga est extraordinaire!

Wheatman - - 46 ans - 23 juin 2004


De l'action! 8 étoiles

Bon, comme mes souvenirs ne sont plus très clairs, je vais faire une critique commune à ce tome et au suivant qui relate la fin de la première trilogie (depuis, Robin Hobb a remis le couvert pour une nouvelle trilogie).
Jusqu'ici, on a suivi la jeunesse de Fitz. Maintenant, c'est un Assassin presqu'accompli. Avec plusieurs compagnons, il se dirige vers le royaume des Montagnes à la recherche des Anciens et de Vérité...
Ah! Enfin ça bouge!! Car au cours du périple, il y a quelques combats, une sorte de chasse au trésor (qui arrivera le premier??)... Certains personnages sont énigmatiques (qui est cette vieille Caudron??), le pouvoir de Fitz est mis en valeur...
Le seul petit bémol, ce sont les Pirates Rouges. On en parle tellement avant qu'on s'attend à un choc frontal entre les deux Armées dans ce roman. Et non, ca fait pschiiit!! C'est tellement dommage, ces pirates rouges méritaient une meilleure place à mon avis.
Cependant, on sort assez exalté de ce dernier roman et cela m'a consolé du petit ennui que j'ai éprouvé à la lecture des deux tomes précédents. Car celui-ci vaut vraiment le coup!
Je me suis d'ailleurs précipité sur le tome suivant, juste pour lire les premières lignes, pour voir comment avaient évolué les personnages. C'est qu'on y est attaché à la fin.

Benoit - Rouen - 41 ans - 14 juin 2004