Un parfum d'encre et de liberté
de Sarah McCoy

critiqué par Flo29, le 17 décembre 2017
( - 50 ans)


La note:  étoiles
Décevant
Deux femmes, deux époques différentes, un même destin: elles ne peuvent pas avoir d'enfants En 1859, Sarah rejoint la cause de son père, abolitionniste. En 2014, Eden achète une vieille maison près de Washington et découvre une mystérieuse poupée dans sa cave. Les deux femmes ne se rencontreront jamais mais bien des événements de leurs vies se ressemblent.
J'ai été déçue par ce roman de Sarah Mac Coy. J'avais pourtant adoré un goût de cannelle et d'espoir. Mais ce nouveau roman est très différent: mièvre, plein de clichés et de bons sentiments. Je n'ai pas du tout accroché. Dommage.