Noir comme la mer
de Mary Higgins Clark

critiqué par Lilule, le 29 juin 2017
(baalon - 51 ans)


La note:  étoiles
Attention au mal de mer.
Et si on vous emmenait en croisière inaugurale sur "Queen charlotte". Nous avons du beau monde Gregory Morrison l'armateur et le commandant Fairfax, notre détective préféré Alvirah et Willy Meehan qui fêtent leur 45ème anniversaire de mariage, le professeur Henry Longworth spécialiste de Shakespeare, Celia Kilbride une spécialiste des pierres précieuses mais tous les yeux ne regardent que lady Em qui a amené dans ses bagages le collier d'émeraudes qui a appartenu à la reine Cléopâtre. Mais le collier porte une malédiction "quiconque emportera ce collier en mer ne regagnera jamais le rivage". Hélas lady Em est retrouvée morte dans sa suite et le collier a disparu. Le coupable est parmi nous, mais qui? Beaucoup de suspense.
J’ai passé un bon moment à le lire. Les chapitres sont courts. L’histoire bien construite. Nous passons d'un personnage à l'autre sans difficulté. Hélas, il nous dévoile le coupable trop vite. Attention vous aurez des surprises quand même, ne vous inquiétez pas. Je ne raconte que l’histoire centrale. Je trouve que la couverture n'est pas terrible. Mais bon ce n'est que mon avis. Mais comparez avec la couverture de « croisière de Noël ».
mer d'émeraudes 10 étoiles

Un Mary Higgins Clark bien ficelé, ressemblant étrangement aux huis-clos chers à Agatha Christie. Tout se passe à bord du "Queen Charlotte", un navire de croisière haut-de-gamme, rassemblant une centaine de passagers bien pourvus par dame fortune pour un voyage inaugural entre New York et Southampton. Parmi ceux-ci, lady Emily Haywood (Lady Em), milliardaire et philanthrope, a fait part de sa volonté d’exhiber pendant sa croisière un collier d’émeraudes jadis porté par la reine Cléopâtre. Il n’en fallait pas moins pour inviter celui que l’on surnomme "L’homme aux mille visages" à annoncer sur les réseaux sociaux son intention de dérober le célèbre collier. Mais qui se dissimule parmi les passagers, payants ou invités, pour accomplir ce forfait, et va-t-il (ou elle) réussir en dépit de toutes les précautions prises par la compagnie gérant la traversée ? Le lecteur, comme il se doit, est invité à deviner le ou la coupable du crime qui va être commis car Lady Em, outre son collier, va perdre la vie. Chaque personnage dissimule sa part de mystère et l’on suit avec plaisir les mille et une péripéties qui vont pimenter cette croisière mouvementée dont certains auraient bien aimé se dispenser. Un très bon moment de lecture pour celles et ceux qui ne pourront jamais se payer le luxe de tels voyages mais n’auront pas à le regretter une fois le livre refermé…

Jfp - La Selle en Hermoy (Loiret) - 75 ans - 7 mai 2024