Ca va aller, tu vas voir
de Christos Ikonomou

critiqué par Saule, le 21 avril 2016
(Bruxelles - 57 ans)


La note:  étoiles
Ca va aller ?
C'est un recueil de nouvelles particulièrement poignantes sur la situation sociale en Grèce, plus précisément à Athènes, dans le quartier du port de Pirée. Chacune de ces courtes nouvelles décrit une ou des vies brisées par la crise : fermeture d'usine, perte d'emploi, factures à payer et mise en demeure,... il faut trouver quelques euros pour se nourrir ou pour ne pas perdre son logement, ou pour fêter Pâques avec son enfant.

Les nouvelles sont courtes. La plupart se passent dans la semaine Sainte, juste avant Pâques, d'autres à l'époque de Noël, mais chaque fois il pleut, il y a du vent, il fait froid. Les nouvelles sont réalistes, la narration est directe et fluide, parfois des phrases sans virgules viennent accélérer le récit qui prend un caractère inéluctable. Une de mes nouvelles préférées est celle avec les retraités qui font la file la nuit pour attendre l'ouverture d'un centre médical ou ils doivent subit une inspection.

Contrairement à ce que laisse supposer le titre de l'ouvrage, j'ai trouvé qu'il n'y a que peu d'espoir. Il y a parfois une certaine solidarité, que ce soit dans un couple ou entre des amis (l'amitié est très présente), mais souvent cette solidarité fait défaut (comme les vieux dans la file qui commencent à se disputer, ou celui qui disparait avec la tirelire dans la première nouvelle).

J'ai beaucoup aimé cette plongée dans la crise sociale qui frappe la Grèce, on ne peut s'empêcher de penser que c'est vers ça que nos pays encore relativement riches se dirigent...