Le massacre des innocents
de Mallock

critiqué par Bookivore, le 17 août 2015
(MENUCOURT - 39 ans)


La note:  étoiles
Ca va saigner
J'ai découvert Mallock par hasard, en fouinant dans le rayon 'thrillers/polars' d'un magasin culturel dans lequel je passe tellement de temps que je me demande si je ne ferais pas mieux d'aller voir l'Administration pour l'indiquer en tant que résidence principale.
C'est par ailleurs avec ce roman, le deuxième de sa série, et le seul que j'ai, pour le moment, lu, que j'ai donc découvert cet auteur se cachant sous un pseudonyme, lequel est par ailleurs aussi le nom du personnage principal, flic, de ses romans : Amédée Mallock, alias Mallock-le-Roc, Dédé-le-Devin...
Soit-dit en passant, le pseudonyme de l'auteur n'est pas une tentative, pour lui, de se cacher, car son vrai nom et son visage sont visibles. Le bonhomme fait un peu comme feu Frédéric Dard (et maintenant son fiston Patrice) faisait avec San-Antonio.

Ce roman, le deuxième de la série qui pour l'instant, en compte 4, peut se lire, heureusement, indépendamment du reste, ce qui est le cas de chacun des romans de la saga, comme l'auteur le dit gentiment en ouverture. Ouf, je me voyais mal reposer le livre sur mon bureau et partir en quête du premier tome avant de pouvoir lire celui-là. L'action se passe essentiellement à Paris, mais démarre vers Bordeaux et Arcachon. On a une série de tueries invraisemblables (un flic tue une centaine de personnes sur la Tour Eiffel ; un prof extermine ses élèves de classe d'été - l'action se passe en août, c'est important pour l'intrigue -, une adolescente championne en tir à l'arc tue sa famille à coup de flèches, etc), et pour le commissaire Mallock, perturbé par un deuil familial, il ne peut s'agir que de deux choses : ou un groupe terroriste ou sectaire, ou une sorte de virus ou d'empoisonnement de masse, qui entraîne, chez les personnes touchées, des crises de violence entraînant ces tueries.
De plus en plus d'actes de la sorte vont se dérouler, une vraie atmosphère d'Apocalypse en un été étouffant...

Ca se lit super bien, c'est parfois terriblement gore et glauque, mais si vous aimez les thrillers, vous ne serez pas déçu(e). On a de plus pas mal d'humour, des dialogues et des personnages mordants, et une intrigue recherchée. Dans le genre, c'est un vrai must !