L'Inconnue et autres portraits de femmes
de Guy de Maupassant

critiqué par Anonyme12, le 21 mars 2014
( - 13 ans)


La note:  étoiles
Art du portrait
Ces nouvelles sont de superbes portraits de femmes. Il s'agit d'histoires d'amour ou de désamour, de lâcheté aussi, d'amour perdu ou inconsolable. Ces cinq courtes nouvelles nous offrent donc des palettes intéressantes, denses et très inspirées, avec des femmes touchantes et tourmentées.

Dans "Mme Hermet", il est question de lâcheté et de peur du temps qui passe, ainsi que d'une certaine contagion:

" A t-elle vu s'agrandir aussi, sans cesse, d'une façon lente et sûre, les longues rides du front, ces minces serpents que rien n'arrête. A t-elle subi la torture, l'abominable torture du miroir ?"...

Terrible réquisitoire contre les femmes !

Mais c'est aussi la démence, la tristesse profonde en filigrane ( Mme Hermet devient folle à la mort de son fils) et le paradoxe de ces femmes qui voudraient être discrètes mais qui dérangent à la fois.

Dans " L' Inconnue", beaucoup de sensualité : " quoi de plus joli que leurs mouvements pour détacher ces doux vêtements qui s'abattent, vides et mous, comme s'ils venaient d'être frappés de mort ?"

Rendre compte de la réalité psychologique de ces femmes, tel est le tour de force de l'auteur qui nous entraîne dans un tourbillon.
Et nous voici très vite plongés dans un monde touchant et un peu irréel, étrange, des personnages ont des façons bizarres de réagir, oscillant entre vie et mort, toujours aux frontières de la folie ou du surnaturel.

Et... quelle écriture prodigieuse , très concrète, brillante !

J'avoue avoir eu un faible pour " La Morte": un homme inconsolable erre dans un cimetière parisien pour y retrouver la tombe de son amante. Dans ce jardin, "triste et superbe" aux cyprès et rosiers "nourris de chair humaine" , il est saisi d'hallucination, voyant les tombes s'ouvrir, les morts se lever et les squelettes gratter des épitaphes. Il remarque ainsi que la stèle de son amante a été modifiée par celle-ci: "etant sortie un jour pour tromper son amant, elle eut froid sous la pluie , et mourut ".

Inutile de vous dire que j'ai été très attirée par l'écriture fine et sensuelle et sans détours, que je trouve en fait extrêmement moderne. C'est tout le charme de cette lecture qui lève un voile, sur le sombre et le lumineux.
Il est à préciser que l'auteur sombrera malheureusement dans la folie, après avoir connu le succès et la fortune suite à la parution de ses oeuvres, " Boule de Suif" et "Bel Ami".