Thorgal, tome 20 : La marque des bannis
de Jean Van Hamme (Scénario), Rosinski (Dessin)

critiqué par Vince92, le 1 mars 2014
(Zürich - 45 ans)


La note:  étoiles
Justice viking
Un village des Vikings du Nord, les femmes attendent leurs hommes qui auraient dû rentrer il y a longtemps déjà... les tensions s'exacerbent alors qu'Aaricia, la femme de Thorgal est au centre de toutes les critiques...
L'arrivée d'un survivant de l'expédition viking jette soudain l'effroi: le pirate sanguinaire qui ravage les terres viking, et qui se fait appeler Shaïgan-le-terrible ne serait autre que Thorgal! Il n'en fallait pas plus pour qu'Aaricia soit définitivement écartée du village en subissant l'humiliation du bannissement. Désormais privée de tout droit et de tout bien, elle est obligée de quitter son village avec ses deux enfants... commence alors une incroyable aventure.

Véritable commencement d'un nouveau cycle dont on avait eu les prémices avec l'album précédent, la forteresse invisible, cet album est l'un des meilleurs de la série jusqu'alors... renouant avec la fibre "réaliste", Jean Van Hamme détaille une nouvelle fois les moeurs des Vikings et nous présente les aspects les plus caractéristiques de leur mode de vie, ainsi que de leur cadre de vie, habitat, costume, justice, alimentation, etc... l'aventure en elle-même rebondit de façon inattendue: il semble que Thorgal soit devenu le pendant de ce qu'il représentait auparavant... cruel et sans merci, on devine qu'il est sous l'influence d'un pouvoir ou d'une influence extraordinaire... on ne tardera pas à déceler la patte de la maléfique Kriss de Valnor.

Admirable en tout point, cet album, loin de la réputation de baisse de niveau de la série après le premier cycle du pays Qâ fait la part belle au dessin de Rosinski qui excelle véritablement dans sont art... seul bémol, le développement attendu du cycle: une nouvelle fois Aaricia est enlevée... ça commence à faire beaucoup... à voir avec la suite...
Train-train... 7 étoiles

On commence à avoir l'habitude des enlèvements, des séparations, des retrouvailles et des nouveaux départ vers de nouvelles aventures.
Certes le dessin est très bon, l'histoire à l'intérieur de l'histoire est agréable à lire et regarder mais on sent la machine à dollars bien huilée.
Une bonne facture, mais déçu par le manque de surprise.

Hexagone - - 51 ans - 9 juillet 2014