Parle-moi Papa
de Christos, Didier Jean (Dessin), Zad (Dessin)

critiqué par JulesRomans, le 10 septembre 2013
(Nantes - 64 ans)


La note:  étoiles
Ne pas chômer pour parler de la perte d'un emploi
Cet album "Parle-moi papa" évoque le chômage qui frappe un père de famille et les répercussions que cela a dans la cellule familiale et en particulier dans les relations entre un fils et son père. Le contenu de cet album, même s’il est destiné aux enfants, s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes et le message est qu’il vaut mieux mal dire que rien dire du tout sur ce sujet (et plus globalement sur d’autres).
Très épurées les illustrations mêlent pastels et usage du feutre-pinceau ; elles apportent un réel supplément d’âme au récit.

L’éditeur 2 vives voix est corrézien (nul n’est parfait) toutefois comme les socialistes indépendants au temps de la IIIe république elle est indépendante de tout et surtout du socialisme. Cependant (et heureusement) elle continue à proposer des sujets en littérature de jeunesse sur des problèmes de société. L’on peut revoir ce que nous disions par exemple de son ouvrage sur les mères battues ("Les Artichauts") ou du titre autour d’un voyage d’un immigré clandestin (tome 2 de "Paris-Paradis").