Le cercle
de Bernard Minier

critiqué par Linbaba, le 21 novembre 2012
( - 39 ans)


La note:  étoiles
Deuxième coup de maître
Après l'excellent "Glacé", Bernard Minier revient avec son nouveau thriller tout aussi excellent que le premier.

On retrouve le sombre commandant Servaz qu'on avait laissé lors de la précédente aventure. Cette fois-ci il doit élucider le meurtre mystérieux d'une enseignante d'une prestigieuse école du sud de la France. L'intrigue tourne donc autour de cette fameuse école où professeurs et élèves semblent cacher de lourds secrets. D'autant plus que notre ami Servaz n'est pas au bout de ses surprises car son passé douloureux le rattrape. Notamment le retour d'un tueur en série que Servaz a affronté dans le passé.

Bernard Minier manie toujours aussi bien la plume et semble affirmer son propre style avec brio.
Roman bien documenté comme dans "Glacé", l'immersion du lecteur est totale.
À noter quand même, qu'il y a moins de longueurs que dans "Glacé".

L'auteur joue une fois de plus sur une ambiance pesante et sombre, presque cinématographique.

L'aventure est menée tambour battant et les rebondissements et les faux semblants n'en finissent pas.

D'autre part, les seconds rôles sont toujours aussi réussis. En effet quel plaisir de retrouver toute la petite bande d'enquêteurs du premier roman.

La pluie a remplacé la neige du premier volet. Elle est comme un personnage omniprésent tout au long de l'enquête.

Donc des surprises et des moments de tension (très glauques parfois...) au programme.

Bernard Minier joue maintenant dans la cour des grands et n'a absolument rien à envier à des Thilliez ou Chattam.

Bref roman à lire et à posséder OBLIGATOIREMENT.

Minier est une valeur sure, et son 2ème roman est encore meilleur que le premier.

Ps: quelque chose me dit qu'on risque de retrouver très prochainement le commandant Servaz...
Le fourbe . 7 étoiles

En effet moi aussi, je trouve ce deuxième roman un peu trop long, avec même le sentiment que l’auteur, afin de cacher le pot aux roses ( que mon blair a quand même débusqué) s’est plu à multiplier les éventuels coupables, mais surtout à trop charger le personnage principal .

Pierrot - Villeurbanne - 72 ans - 20 juin 2018


Une bonne suite 8 étoiles

Second opus (réussi) de l'auteur. Une nouvelle enquête de Servaz dans le Sud-Ouest !
J'ai un peu moins accroché que pour le premier, certains personnages que j'aimais bien dans Glacé sont peu présents ici mais ce livre reste très bon.
L'ombre de Hirtmann plane toujours... à suivre au(x) prochain(s) épisode(s).

Coper - - 40 ans - 23 mai 2017


Sud Ouest 9 étoiles

Le deuxième épisode des aventures du commandant Servaz de Toulouse.
Encore un bon roman de cet enquêteur mélomane (Malher) et érudit en latin.
J'aime bien cette ambiance provinciale dans la région du sud ouest.
Après un excellent "Glacé", ce roman ne m'a pas déçu non plus.
Avec le fantôme de Julian Hirtmann, sérial killer et "héros" du premier épisode, en toile de fond de se second opus.
Pour amateur du genre, vous ne serez pas déçu.

Free_s4 - Dans le Sud-Ouest - 50 ans - 26 mars 2017


déçue 4 étoiles

déjà dans le premier livre "glacé" je trouvais qu'il y avait 100 pages en trop, trop de détails, j'ai beaucoup zappé de paragraphes inutiles, beaucoup de répétitions et je retrouvé exactement le même style dans " le cercle". Il n'y a pas beaucoup de profondeur, pas de suspense et puis on va savoir que le commissaire est un passionné de littérature et de Malher, c'est répété à l'infini ! j'ai déjà acheté le 3ème.... j'espère y lire quelques nouveautés

Kikela - - 73 ans - 7 janvier 2017


Une suite aboutie 8 étoiles

Le premier roman avait laissé une bonne impression et ce second est du même acabit. Le style narratif est fluide, le personnage principal travaillé et l'intrigue très prenante. On retrouve avec plaisir les autres membres de l'équipe même si ils ne participent peu à l'histoire. Même le tueur en série du premier opus est présent , en toile de fond. Un page turner volumineux qui appelle la suite. Minier rentre dans le top10 des auteurs de sa catégorie.

Seb - - 47 ans - 21 juillet 2016


2e Roman réussi! 8 étoiles

Bien mieux que << Glacé >> Ce 2e Roman ou suite du 1er , voire numéro 2 d'une futur trilogie ou plus... est une réussite. J'avais eu un peu de mal avec les premières aventures du lieutenant Servaz et son équipe certainement dû au fait de la présentation des personnages et à des longueurs inutiles et à une histoire un peu tordue . Mais là on rentre dans le vif du sujet avec une enquête passionnante de bout en bout , fini les longueurs , on retrouve avec plaisir Servaz et sa bande , ainsi que son ennemi. Une fin bluffante et très surprenante , qui me fait penser qu'on risque d'avoir droit à une trilogie voire plus.... Très bon livre j'avais des doutes sur Bernard Minier après Glacé. Après le Cercle je n'en ai plus. Bernard Minier est un grand!

Darkvador - Falck - 56 ans - 1 février 2016


Quasiment aussi génial que "Glacé" 9 étoiles

"Glacé" m'a totalement retourné, "Le Cercle" (dont le résumé, au dos de l'édition poche, est un peu trop expansif, abordant notamment un fait qui, dans le roman, ne survient que très tardivement...) m'a énormément plu lui aussi, mais, pour être franc, quand même moins. Cette histoire qui n'est parfois pas sans rappeler "Les Rivières Pourpres" (on pensait aussi à ce classique du thriller en lisant "Glacé"), rapport à cette université en pleine montagne pyrénéenne (mais la comparaison s'arrête là - en revanche, j'ai aussi pensé, un peu, au "Maître Des Illusions" de Donna Tartt, parfois) est remarquablement bien ficelée. En voyant le pavé en poche (700 pages à peu près), je me suis demandé si ça ne serait pas un pavé indigeste, mais au final, ce n'est clairement pas le cas. J'ai découvert Minier avec ce roman, qui m'a totalement donné envie de lire les autres, ce que j'ai fait, le dernier en date excepté, "Une Putain D'Histoire", pas encore lu.
Je conseille à tout le monde si vous aimez les intrigues tordues, les criminels difficilement 'devinables' avant la fin, les fausses pistes, les ambiances oppressantes et les flics un peu spéciaux (Servaz, un peu hypocondriaque, très cultivé, passionné de musique classique, et assez inquiet pour sa vie et celles de ses proches ici, suite à des menaces le touchant, apparemment, directement, mais je n'en dis pas plus).

Bookivore - MENUCOURT - 41 ans - 26 juillet 2015


2nd volet des aventures du commandant Servaz 10 étoiles

Ayant lu Glacé, son 1er livre, j'ai apprécié la découverte de la nouvelle enquête du commandant Servaz. J'ai trouvé ce livre encore meilleur. L'histoire est surprenante, l'intrigue prenante et le dénouement inattendu. Il y a toujours "ce fil rouge" qui vient en plus de cette nouvelle enquête, la relier à la précédente.
Si vous avez apprécié ce thriller, je vous conseille son 3ème livre, sorti cette année, N'éteins pas la lumière qui est dans la même lignée. On retrouve un commandant Servaz encore plus impliqué puisque sa fille est en danger, une enquête dont il ne sortira pas indemne. Un livre dur tant la violence physique et psychologique y est à son comble... Voilà vos 2 prochains pavés à lire.

Cristina21 - - 50 ans - 13 décembre 2014


Une valeur sûre du thriller français 9 étoiles

Le premier était réussi, celui-ci l'est tout autant.

Bernard Minier prend son temps dans cette histoire tout en nous maintenant sur la brèche et en multipliant les pistes. De plus le commandant de police Martin Servaz n'est pas un flic hors norme, il reste humain et abordable ce qui bien évidemment le rend crédible et attachant. C'est un homme au passé douloureux, qui reste fragile dans ses relations intimes en y mettant des barrières plus ou moins conscientes et qui le mettent en difficulté régulièrement. Cela dit il fait preuve d'une pugnacité lui permettant de faire les liens nécessaires entre les différents indices et ainsi de résoudre cette affaire.

Un léger regret malgré tout, c'est ce manque d'évolution dans les relations entre Servaz et les personnages présents dans "Glacé". Certes l'auteur les aborde, mais on a l'impression que c'est juste pour les maintenir un minimum pour peut-être les traiter plus profondément dans les prochaines histoires.

Ayor - - 51 ans - 18 novembre 2014


Bien mené, captivant 8 étoiles

Premier Minier que je lis...je n'ai pas lu "Glacé", mais c'est le prochain sur ma liste.
Style agréable, fluide, seconds rôles soignés, double intrigue bien menée. Pas besoin d'avoir lu le premier pour suivre l'histoire, quelques éléments de rappel savamment dosés facilitent la compréhension. Les 750 pages tournent aisément, sans longueur. Une fin qui pourrait annoncer la suite...
A mettre dans les bons polars.

Capucine33 - - 35 ans - 21 août 2014


Un bonne suite 8 étoiles

Revenir avec les mêmes personnages et aligner un second thriller de qualité n'était pas évident, mais l'auteur s'en est tiré avec les honneurs. J'ai moins accroché que le premier, j'ai même mis quelque temps à le finir, mais à l'arrivée je ne suis pas déçu, même si l'intrigue était plus classique que "Glacé". Je le conseillerai donc malgré tout.

Warrel62 - - 54 ans - 20 août 2014


Une très belle découverte 9 étoiles

Fan de thriller, un ami m'a offert celui-ci pour mon anniversaire. Et bien, après lecture, je suis très content de ce cadeau !

C'est un très bon livre pour plusieurs raisons :
- le personnage principal est attachant et très fouillé.
- l'atmosphère du roman est pesante, glauque et constitue une vraie métaphore de ce qui se passe dans la tête de notre héros.
- l'intrigue est passionnante, menée tambour battant et donne envie de tourner les pages plus vite que d'habitude pour connaitre le dénouement.
- l'écriture est fluide.

Bref, un livre que je conseille vivement. Un auteur à suivre, du niveau de Maxime Chattam, ma référence en la matière.

ps : lisez Glacé (le précédent roman de l'auteur) avant celui-ci car de nombreux passages y font référence.

Marsup - - 48 ans - 7 juillet 2014


Emballant 9 étoiles

Après la lecture de "Glacé", qui m'avait conquis, j'étais pressé de retrouver les aventures de Servaz
Je n'ai absolument pas été déçu
En parallèle de la coupe du monde 2010, le policier est chargé d'élucider un meurtre sordide qui lui rappelle tous ses souvenirs de jeunesse
Le livre se lit rapidement et il y a moins de longueurs que dans son premier opus
Bref, une réussite!

Albator76 - - 47 ans - 14 juin 2014


Toujours au top ! 8 étoiles

Malgré certaines descriptions un peu longuettes, on reste accro à l'histoire et aux personnages. S'il est vrai que l'intrigue est "banale", ce n'est jamais que vers la fin du livre qu'on la découvre et donc chapeau bas à l'artiste écrivain dans ce genre !

Usdyc - Bruxelles - 68 ans - 26 mai 2014


Mais pourquoi ces poupées dans la piscine ? 7 étoiles

Je dois avouer que je ne suis pas si emballé que cela par ce second roman de Minier. Il a corrigé certaines erreurs de narration du premier, moins de longueurs descriptives et une meilleure gestion des lieux et du temps. Par contre je trouve l'intrigue moins originale, presque banale, en tous les cas moins surprenante. Par contre le personnage de l'inspecteur Servaz est toujours aussi attachant.
Ceci étant dit, c'est un bon roman policier, très bien écrit, qui se lit vite. J'ai bien aimé la présence en image de fond de ce tueur en série dont on n'arrive pas à comprendre le rôle dans l'histoire (il faut attendre les dernières pages).

Pierraf - Paimpol - 66 ans - 21 mai 2014


Ca ne tourne pas rond... 8 étoiles

Glacé fut un succès littéraire (mérité) aussi il n'est pas toujours facile de survivre à une première réussite.
Bernard Minier réussit habilement son coup en se payant le luxe de lui concocter une suite crédible.
On retrouve ainsi les mêmes personnages , le commandant Servaz en tête , devant résoudre cette fois le meurtre particulièrement sordide d'une jeune prof enseignant en Khâgne dans la ville de Marsac.
Le suspect principal de crime n'est autre qu'Hugo , fils d'une Marianne , que le commandant a très bien connu dans sa jeunesse.

Vraiment réussi , le cercle vous malmènera , vous trahira et vous énervera... mais vous aimerez cela.
Toujours bien documentés , les polars de Bernard Minier deviennent avec le temps des références de la littérature noire Française.
Les livres se suivent donc il convient de lire cette œuvre dans son ordre chronologique.
Petit bémol toutefois , j'ai lu "le cercle" dans son édition numérique et celle-ci est une honte tant le nombre de fautes de frappe et de mise en page est dommageable à la lecture

Ndeprez - - 48 ans - 26 mars 2014


Encore du très bon (et très sombre) 10 étoiles

Finalement je me dis que j'ai bien fait de lire Glacé et de lire Le Cercle juste ensuite , le hic c'est que maintenant je dois attendre pour la suite ;)
On ne cerne pas tout de suite les motifs des meurtres , le rapports entre un homme violent envers les femmes qui deale et le meurtre d'une jeune prof , le point commun est que leur mort est atroce (noyée dans sa baignoire pour elle , bouffé par ses chiens pour lui) . Julian Hirtman , le tueur en série rencontré dans le roman précédent , est également de la partie . Nous suivons aussi une femme kidnappée et retenue prisonnière , ainsi les tortures qu'elle subit , assez on réalise qui elle est , et qui la retient : et cela fait froid dans le dos !
Martin retourne là où il a étudié , jeune adulte . Il retrouve son ancien pote devenu prof et son ancien amour . J'ai beaucoup aimé ces parties où Martin réalise où ses anciens amis en sont et ce qu'était réellement cette période : pas du tout ce qu'il croyait . On découvre un Martin Servaz naïf , mais attachant . Et doué .
Bernard Minier m'a même donné envie d'écouter un peu Gustav Mahler pour voir de quoi cela en retourné , même si je connaissais déjà de nom et un peu sa vie .
J'ai aimé retrouver tout la p'tite bande : Irène et Vincent , Samira . Et la fille rebelle gothique de Martin , Margot .
Sympa aussi ses réflexions sur le football , humoristiques mais on connait tous ça et parfois on s'est demandé la même chose . Sur les hommes politiques - combien ils sont comédiens , menteurs et combien ils ne justifient pas leurs salaires !
Plus sombre les réflexions sur le suicide , ça m'a fait penser à une citation de Cioran : 'sans la possibilité du suicide , il y a longtemps que je me serais suicidé' ...
Un livre sur la trahison , et parfois j'ai opiné du chef car je comprenais notre cher commandant ...
Un roman sombre , gore mais qui reste dans la tête , j'espère que le troisième sortira assez vite , car j'ai hâte de savoir si Martin va réussir !

Marlène - Tours - 46 ans - 15 janvier 2013


Retours vers le passé 8 étoiles

Les arcanes compliquées des émotions qui nous activent, les non-dits, le doute sur les autres car on ne peut connaître leurs pensées intimes, la peur de se dévoiler et d’être ridicule ou de faire fausse route, la solitude, la tentation d’en finir à 20 ans comme à 40 quand la vie broie les rêves, tels sont les ressorts profonds qui emmènent le lecteur dans ce qui est beaucoup plus qu’une enquête policière complexe et pleine de fausses pistes.

Il y a un peu moins de références musicales dans ce roman que dans le précédent et l’intrique est plus centrée sur le personnage principal qui devient majeur par rapport aux autres protagonistes.

Le récit proprement dit, qui part du meurtre d’une jeune professeure célibataire alors qu’un de ses étudiants est retrouvé hagard près de sa piscine, est entrecoupée de quelques intermèdes sur les pensées et les émotions d’une femme séquestrée dans une cave par son ravisseur et qui revient sur ses erreurs passées et ses moments de bonheur. Servaz qui prend en charge l’affaire, appelé par son ancienne petite amie de classe prépa littéraire dont le fils est le présumé coupable, car un CD de Mahler, compositeur préféré de Julian Hirtmann, le tueur en série qui s’est échappé dans le précédent tome, était en marche lorsque la gendarmerie était arrivée sur les lieux. C’est dans cette petite ville universitaire qu’il a fait ses études et où sa fille qui voudra apporter sa contribution, est également interne.

IF-1212-3993

Isad - - - ans - 29 décembre 2012