Les tours de Bois-Maury, tome 15 : Oeil de ciel
de Yves H. (Scénario), Hermann (Dessin)

critiqué par PPG, le 24 juin 2012
(Strasbourg - 46 ans)


La note:  étoiles
Huis-clos étouffant
1660 : Bois-Maury se trouve dans la province du Yucatan, accompagnant une expédition espagnole à la recherche de l'or de la grande cité perdue. Avançant péniblement dans une jungle étouffante, ils sont attaqués par des indiens. Un de ces assaillants est fait prisonnier. Celui-ci deviendra très vite encombrant, ce qui fera brusquement imploser le groupe.

Peu de textes dans cette bédé (moins de 10 mots lors des onze premières planches) : place à l'image. La beauté des dessins et des couleurs sont remarquables : des dégradés de vert nous présentent une nature magnifique mais terrifiante à la fois, tant elle semble être amenée à constituer le tombeau des protagonistes. Comme toujours avec Hermann, nous sommes les témoins d'une brève et brutale rencontre de quelques individus singuliers qui nous montre très rapidement leur système de valeurs, rigide et sans compromission pour leur prochain.

Nous faisons route ici avec un mystérieux indien dont le dévoilement de son identité nous permettra de mieux comprendre ses motivations ; des conquistadors appâtés par les gains, qui peuvent être d'avis divergents, mais dont le fond est toujours brutal ; un prêtre, dont la foi dans l'humanité semble dépendre de la conversion ou non des "sauvages". De tout ceci, rien de nouveau. Par contre, c'est l'attitude de Bois-Maury qui est étrange. Plus cupide que jamais, il finira cette aventure dans un état de déchéance. Pour faire un parallèle avec l'autre série phare de l'auteur ("Jérémiah"), Bois-Maury version Yucatan ressemble davantage à Kurdy qu'à Jérémiah !

Ce n'est pas le meilleur Bois-Maury. Il est largement critiquable, notamment parce qu'il très peu original et qu'il ne nous apprend pas autant sur la période historique de l'aventure que dans d'autres opus de la série.
Malgré tout, nous éprouvons du plaisir à embarquer dans ce huis-clos à la moiteur étouffante.