India Dreams, tome 3 : A l'ombre des bougainvillées
de Maryse Charles (Scénario), Jean-François Charles (Dessin)

critiqué par Pucksimberg, le 18 janvier 2012
(Toulon - 42 ans)


La note:  étoiles
Le déclin de l'Inde des maharadjahs
L'Inde est indépendante. Nehru est à la fois encensé par les Indiens et à la fois critiqué. Les derniers maharadjahs savent que leurs privilèges touchent à leur fin si Gandhi vient au pouvoir. La Chine terrifie déjà le peuple tibétain et des tensions apparaissent entre l'Inde et son meilleur ennemi le Pakistan.

De l'eau a coulé sous les ponts. Emy est maman, sa fille Kamala étudie à Cambridge, a un copain Jay avec lequel elle entreprend de se rendre en Inde, le pays de ses origines. Plus qu'un retour aux sources, cette idée répond à la fascination suscitée par l'Inde, pays captivant pour les hippies pour sa non-violence. Ce dernier point pourrait être remis en question par ce troisième tome ...

Jarawal, le jeune indien avec qui Emy a grandi, est un homme aujourd'hui. Il croyait qu'Emy était retournée en Angleterre alors qu'elle est tout simplement restée en Inde et a épousé Mister Lowther, homosexuel notoire. Que cache cette affaire ? Comment se feront les retrouvailles entre Emy et Jarawal ? Jarawal toujours amoureux saura-t-il se faire comprendre d'Emy ?

La bande dessinée est pleine de rebondissements, les personnages sont toujours aussi attachants. Nous les avons vus grandir depuis ces trois tomes. De nouvelles informations viennent éclairer certaines zones d'ombre. Les complots et les machinations oeuvrent dans cette Inde mythique. Les dialogues sont bien rédigés, la toile de fond indienne est belle et violente à la fois. Cette BD permet de revisiter l'Histoire de l'Inde et les phénomènes culturels mondiaux de cette époque ( les hippies, les Beatles, Tolkien ... )

Vraiment hâte de lire le quatrième tome !