Imogène, vous êtes impossible
de Charles Exbrayat

critiqué par CC.RIDER, le 7 octobre 2011
( - 64 ans)


La note:  étoiles
Picaresque et truculent
A Callander, petit village des Highlands écossais, un peintre, Brian Ardley, est marié à Mona une femme riche, infirme et plus âgée que lui. Leur voisine, la jolie Alison Inchbare est l'épouse d'un ancien militaire qui pourrait être son père. Les deux couples se fréquentent et sont très amis. Tout autant qu'Imogène McCarthery, la fantasque et bouillonnante écossaise, l'est de Mona. Un soir, elle surprend Brian et Alison dans une posture qui ne permet aucun doute sur leurs sentiments. Quand Mona décède brutalement et qu'on soupçonne un empoisonnement, tous les doutes se portent sur les amants qui ont dû vouloir se libérer de liens qui leur pesaient. L'inspecteur Laggan dépêché par les autorités pourra bénéficier de l'appui d'Imogène. Mais ne sera-ce pas un handicap plus qu'une aide dans une enquête qui s'annonce mouvementée ?
Un roman policier qui se déroule dans le cadre d'une Ecosse truculente (whisky, panse de mouton, bagarres et mauvaise foi garanties) peuplée d'autochtones au sang vif au premier rang desquels se place la fameuse héroïne d'Exbrayat toujours emportée par sa fièvre nationaliste et ses prétentions à vouloir résoudre les énigmes policières d'une façon fort peu académique. Les situations et les personnages sont si amusants, picaresques et truculents qu'il est quasi impossible de lâcher le livre avant d'arriver à la fin. Le lecteur aura donc beaucoup de plaisir à lire cette histoire délicieuse et sans prétention.