Les Ailes de plomb, tome 1 : Vol de nuit
de Christophe Gibelin (Scénario), Nicolas Barral (Dessin)

critiqué par Jean Loup, le 8 juillet 2002
(Vaulx en Velin - 49 ans)


La note:  étoiles
Polar qui ne décolle pas
"Les ailes de plomb" est une série de la collection "Sang Froid" de Delcourt que je ne connaissais pas et qui ne semble pas déchaîner les passions des internautes - aucune critique n'était disponible jusqu'à présent. Il faut dire que cet album est plus que dispensable.
L'histoire se passe en 1958. Patrick, jeune hôtelier coureur de jupons, s'intéresse à une nouvelle locataire qu'il identifie rapidement comme une playmate qui fait des photos de charme. Mais celle-ci est mêlée à une sombre affaire d'espionnage dans laquelle elle va entraîner Patrick.
L'affaire est sombre, en effet. On n'y comprend pas grand chose, d'autant qu'on n'a pas très envie de faire des efforts pour suivre une intrigue bateau qui a du mal à décoller. Je ne sais pas pourquoi ça se passe en 1958 : soit il y a des liens avec De Gaulle qui n'apparaitront que plus tard, soit c'est uniquement pour donner un ton "polar des années 50". Dans les deux cas, de toute façon c'est raté. Scénario sans saveur, hélas, que ne relève pas un dessin sans originalité et sans caractère. Voilà donc un produit dont votre bibliothèque personnelle se dispensera aisément.