Rencontres et destins
de E.M. Forster

critiqué par Germain, le 21 août 2011
( - 71 ans)


La note:  étoiles
Tolérance et sympathie
Né à Londres d’un père architecte, le romancier britannique Edward Morgan Forster (1879-1970) fit ses études à Cambridge avant de partir voyager en Égypte, en Allemagne et en Inde, puis, plus tard, en Europe en compagnie de sa mère dont il partagea la vie jusqu’en 1945. Longtemps méconnus en France, les romans de Forster ont été popularisés par ses nombreuses adaptations cinématographiques, comme Howards End de James Ivory. Annonçant la fin de la vieille Angleterre de façon prémonitoire, ces textes abordent une préoccupation majeure : « les émotions de l’individu confronté à la rigidité de la société britannique et l’incompréhension, voire le déchirement, qui en découle » Aussi, les éditions Omnibus ont eu l’intéressante idée de regrouper l’ensemble des romans que l’auteur publia entre 1907 et 1924, sous le titre Rencontres et destins. Au fil de ces romans, E.M. Forster se fait le peintre des passions confrontées aux convenances morales et sociales de l'Angleterre de son époque.

Sa plume subtile, son regard féroce, son talent de satiriste ont hissé cet humaniste ironique et grave à la taille d’un écrivain britannique majeur du XXe siècle. Les opinions de Forster, humaniste laïque, nourrissent une oeuvre dans laquelle les protagonistes parviennent difficilement à se comprendre et à communiquer par-delà les barrières sociales ("only connect..." selon les mots de sa fameuse épigraphe de Howards End ). Les deux plus célèbres œuvres de Forster, Route des Indes et Howards End, traitent le sujet du caractère infranchissable des différences sociales. La devise de Forster était : « tolerance, good tempere and sympathy ». La sexualité est l'autre thème clé de son œuvre et certains ont pu affirmer que les écrits de Forster pouvaient être caractérisés comme une évolution de l'amour hétérosexuel vers l’homosexualité - Forster ayant révélé plus tard son homosexualité dans un livre intitulé Maurice, publié après sa mort sur sa demande. Parus de 1907 à 1924, les quatre ouvrages présentés dans Rencontres et Destins forment le coeur de son oeuvre. Ils sont suivis d'"Arctic Summer" ( repris et retravaillé en 1951 ), roman inachevé et inédit en France, qui souleva l'enthousiasme de la critique lors de sa parution posthume en 1980 Outre-Manche.