Un promeneur en novembre
de Gilles Archambault

critiqué par Taxieur, le 18 janvier 2011
( - 72 ans)


La note:  étoiles
réaliste
17 nouvelles des plus réalistes mais très déprimantes. La fin d'une vie est toujours difficile à vivre. Bon écrivain Québecois et qui ne se conte pas de mensonges sur la vie. À lire pour ceux qui ne rêvent pas en couleur. Il n'y a pas de "happy end" dans ces nouvelles.