Chroniques martiennes
de Ray Bradbury

critiqué par Maxou, le 16 février 2002
(Bruxelles - 44 ans)


La note:  étoiles
Mars la belle, Mars la rêveuse...
Un recueil de petites histoires fantastiques (dans tout les sens du terme) ayant le même fil conducteur ... la colonisation de Mars par les terriens ! Ces petites histoires s'entrelacent et mêlent la curiosité au calme et à l'apaisement.
Ce livre et devenu un livre scolaire aux Etats-Unis et continue aujourd'hui d'émerveiller.
C'est un livre que je conseille plus aux adolescents car au lieu d'une longue histoire dont on ne voit pas la fin, les petites histoires sont psychologiquement plus faciles à terminer et au bout du compte on n'a pas vu les 300 pages...
Un classique 6 étoiles

Je ne m’étendrai pas sur ce livre que tout le monde connaît au moins de réputation mais en résumé, Bradbury nous raconte sous forme de nouvelles la colonisation de Mars qui tournera au désastre aussi bien pour ses Autochtones que pour les envahisseurs humains. Je préfère vous parler de cet auteur de science-fiction qui écrit comme aucun autre. L’auteur traite la SF à sa manière. C’est le côté humain qui l’intéresse. Ces nouvelles sont toutes profondément touchantes et l’homme du futur partant à la conquête du système solaire n’est pas différent de celui de notre époque. Ce sont toujours les mêmes espoirs, les mêmes envies qui l’animent. Bradbury c’est une science-fiction empreinte d’humanisme et de poésie.

Kabuto - Craponne - 62 ans - 13 septembre 2022


Spleen martien 7 étoiles

Dans ces nouvelles qui forment une manière de feuilleton, Ray Bradbury imagine la rencontre des Terriens et des habitants de la planète Mars.
Ce qui semble procéder de la science fiction est davantage une toile de fond à une approche sociologique des rapports humains. L’auteur nous plonge également dans une atmosphère très particulière, entre mélancolie et angoisse, entre poésie et désenchantement. Bref il nous emporte dans une direction que l’on n'attend pas.

Elko - Niort - 46 ans - 31 août 2021


On s'évade... 8 étoiles

Avec Ray Bradbury on s'évade et on réfléchit dans ce monde futur tantôt poétique, tantôt onirique, tantôt philosophique.
Les nouvelles s’enchaînent les unes aux autres, parfois très courtes, parfois longues, pour nous narrer la conquête de Mars par l'homme.
On retrouve toutes les qualités du grand Ray, avec certaines nouvelles qui atteignent des sommets. Certaines nouvelles sont un peu plus ternes en comparaison mais l'ensemble reste de très haute volée.
Je n'ai pas mis la note maximale car j'ai trouvé que l'auteur utilisait de façon un peu trop visible l'ensemble des nouvelles pour arriver là où il voulait arriver (ce qui fait que le message général de l'ensemble tient un peu trop de la démonstration alors que le manichéisme n'est pourtant pas la marque de fabrique de Ray Bradbury).

JEANLEBLEU - Orange - 54 ans - 20 février 2016


SF et onirisme 10 étoiles

J'ai été séduit par ce monument de l'Antiquité de la SF. Parce qu'il touche à l'humain, aux histoires que l'on se raconte, aux contacts avec l'Autre.

Il y a là beaucoup de magie, quelques incohérences qu'on excusera sans hésitation.

Sur le plan formel, on oscille ici entre roman et recueil de nouvelles qui pour certaines peuvent être lues séparément sans perdre leur valeur.

C'est donc un joyau auquel nous avons affaire, un joyau sur le thème de la mémoire, de la pensée, de la communication entre les êtres.

A lire sans tarder.

Fa - La Louvière - 47 ans - 25 août 2015


The Martian Chronicles (1950) 8 étoiles

J'ai vu énormément de similitudes entre les Chroniques Martiennes de Bradbury et Demain les Chiens de Simak : la construction (nouvelles agencées et cohérentes), la variété des sujets abordés, la solitude manifeste des personnages, etc.
Mais, j'ai d'abord trouvé que, comparé au chef-d'oeuvre de Simak, Bradbury a manqué d'ambition et de puissance. J'ai mis un certain temps à prendre au sérieux ces nouvelles : leur ton léger, humoristique, l'enchaînement un peu rapide des événements, la simplicité des relations entre Martiens et Terriens, le style d'écriture direct et sans fioritures... tout cela m'a peu convaincu de prime abord. Des Martiens télépathes, des hallucinations sensitives répandues, des boules de feu débarrassées du péché originel... mouais mais ça m'a semblé un peu "trop facile".
Et puis, au fur et à mesure des nouvelles, j'ai finalement compris que Bradbury se servait des Martiens comme d'un prétexte pour parler des Terriens. Il ne décrit pas la colonisation de Mars sous un jour historique ni scientifique, il s'attache simplement à décrire, au travers de petits épisodes, l'humain sur une planète qui ne le connaît pas et qu'il ne connaît pas. Mêlant contemplation et mélancolie, thèmes dans lesquels Bradbury a toujours été très à l'aise (voir Fahrenheit 451), son histoire met en évidence la vanité des hommes et des technologies, leur irrespect pour la pureté de la Nature, leur étonnante capacité à saccager tout ce qui est pur, nouveau ou divin.
Simak, Miller et d'autres se sont montrés encore plus brillants, plus complets, ou plus fins sur ce même thème. Mais Les Chroniques Martiennes sont en effet beaucoup plus accessibles, c'est pourquoi j'encourage les gens à lire cet ouvrage, qui n'est pas exactement un chef d’œuvre à mon sens, mais qui est un bon prologue avant de s'attaquer à des livres plus ambitieux.

Je reconnais que ces nouvelles sont assez réussies, tant par l'imagination que par les émotions suscitées : "Ylla", "Et la lune qui luit", "Le matin vert", "Le Martien", "Les villes muettes", "Les longues années"... J'ai bien aimé la façon dont il parle des hallucinations, dans "Les longues années", ou même dans "Les hommes de la Terre". Et j'ajouterais que toutes les nouvelles de ce recueil sont douées d'intérêt, les interludes y compris. Et je ne peux donc que présenter mes hommages à cet auteur qui nous a quittés récemment.

Martin1 - Chavagnes-en-Paillers (Vendée) - - ans - 12 octobre 2013


Chroniques martiennes 5 étoiles

Je n'ai pas particulièrement apprécié ce roman. Il n'est pas mauvais mais il n'est pas bon non plus. Il est juste ordinaire. Quelques histoires sont intéressantes, d'autres ne le sont pas du tout. J'avais des grandes attentes pour ce livre parce que tout le monde en parlait en bien. J'ai préféré Fahrenheit 451 du même auteur.

Exarkun1979 - Montréal - 43 ans - 10 septembre 2012


Science fiction pleine d'idées! 7 étoiles

C'est la conquête de Mars imaginée grâce à des nouvelles, au départ indépendantes mais qui créent à l'arrivée une continuité pour un roman historique.
J'ai particulièrement apprécié deux choses dans cette oeuvre: Premièrement, Ray Bradbury a énormément d'imagination et ses courtes histoires sont toutes présentées avec des angles différents et des idées originales.
Deuxièmement, il ne sent jamais obligé de faire des jugements sur les comportements humains, et son oeuvre reste seulement de la science fiction sans message moralisateur.
Et ça fait du bien, d'imaginer le futur de l'humanité sans s'auto-flageller!
Même si la neutralité de l'auteur risque de réduire l'empreinte que ce roman laissera dans mon esprit.

Killing79 - Chamalieres - 43 ans - 5 novembre 2011


Une re-découverte à partager 8 étoiles

Oui, Les chroniques martiennes m'ont agréablement surpris. Le style, l'atmosphère, le ton un brin ironique par endroits, souvent poétique, tout est en place pour offrir aux lecteurs exigeants de quoi nourrir l'imaginaire et faire vivre des émotions. Certaines nouvelles relèvent, à mon avis, d'une audace surprenante. Je retiens la nouvelle qui met en scène une maison. Oui, une simple maison... Quoi de plus banal en fait ? Mais ici, derrière la banalité se lit un destin tragique. Un must !

Kaftoli - Laval - 57 ans - 23 octobre 2011


Le meilleur des Bradbury 10 étoiles

Les terriens venant mettre leurs gros sabots sur une planète moribonde mais qui fut ....!
Ouverts, respectueux, craintifs, bornés ou va-t'en guerres, c'est une succession d'êtres humains (au sans terrien du terme)qui découvrent ce nouveau monde déconcertant et indéfinissable jusqu'à l'appropriation totale de la planète et l'extinction totale de ce qui reste des martiens.
La destruction du monde antérieur n'est pas caricaturalement de la seule responsabilité des terriens, mais de la croisée de 2 mondes, trop différents...
Ce livre recèle un vrai bijou : "la chute de la Maison Usher" reconstituée avec un extraordinaire amalgame, en un épisode, des nouvelles de POE ! Du pur bonheur !
Il faut que ce livre sorte de la poussière et revive : il est actuel, nous remet en face de nos responsabilités et du respect de la différence, sans judéo christianisme de ma part ...
A ceux qui ne connaisssent pas, je promets LE bonheur !

DE GOUGE - Nantes - 66 ans - 14 octobre 2011


Tout un poème ! 9 étoiles

Après avoir été subjugué par Fahrenheit 451 ; j'ai lu les " Chroniques martiennes " pour conserver la saveur de Ray Bradbury .
C'est un autre genre , plus poétique mais tout aussi plaisant ( même si moins profond )
La colonisation de Mars n'est qu'un prétexte pour nous ouvrir à la découverte des autres civilisations .
Pas un chef d'oeuvre mais du très bon Ray Bradbury .

Frunny - PARIS - 57 ans - 15 août 2010


Coup de foudre 10 étoiles

Intelligent, imaginatif... À mes yeux, ce livre est un chef d’oeuvre de la science-fiction. L’écriture est évocatrice, poétique, on est comme dans un rêve éveillé.

Il y a plusieurs références aux romantiques et étant une amoureuse des romantiques et des grands auteurs fantastiques (Edgar Allan Poe, Lord Byron, Lewis Carroll, Howard Phillips Lovecraft...), c’était jouissif ! Du bonheur à l’état pur !

Plus métaphorique que scientifique, ce livre, où le premier voyage vers Mars se passe en 1999 (ou 2030, selon la nouvelle édition), n’a pas pris une ride.

Nance - - - ans - 2 août 2009


Ouais... 7 étoiles

C'est clair, chroniques martiennes est un bon bouquin ; de là à lui filer 5 étoiles à tout va...
Le problème avec ce tas de petites histoires c'est que c'est toujours intéressant mais jamais palpitant.
Par contre, suivre la colonisation de la planète sur x années est une bonne idée. Autre point assez impressionnant, pour voir que le livre à 60 ans, il a plutôt bien vieilli.

Lombryck - - 39 ans - 28 mars 2009


Vaporeuses nouvelles... 10 étoiles

C'est le mot qui me vient tout de suite à l'esprit pour qualifier ces bucoliques nouvelles de Bradbury qui nous mettent en garde contre la colonisation de Mars par les hommes avec toutes les dérives que cela pourrait engendré. Ces superbes nouvelles ou fantastique et réel s'imbrique à merveille semblent, tout comme Mars, voilées d'un nuage de mystère et de rêve.

Mention spécial pour la nouvelle "Et la lune qui luit..." ma préférée, ou Jeff Spender se retourne contre ses camarades militaires venue dénaturé cette planète et devient un "Martien".Il décide alors de se fondre dans l'environnement de cette planète au lieu de transposer le mode de vie terrien( et plus précisément occidental...) sur Mars.

C'est une belle nouvelle sur le thème de l'étranger, car pour un Martien nul doute que c'est le Terrien qui apparait comme étrange... c'est donc au visiteur de s'adapter en faisant preuve d'ouverture d'esprit face à la différence car, comme le disait Lévi Strauss, "Le Barbare, c'est celui qui croit à la barbarie".
On appréciera ainsi la vision des Martiens que nous donne l'auteur, ces êtres polymorphiques non belliqueux... Ray Bradbury dénonce magnifiquement à travers ces nouvelles toutes formes d'impérialisme ( sur Terre comme sur Mars d'ailleurs) et préconise la découverte à la conquête.

Montag - Saint Etienne - 35 ans - 16 février 2009


Magnifique 10 étoiles

Certaines histoires sont tristes, voire même tragiques, d'autres assez angoissantes. Peu sont gaies. Ce livre est assez mélancolique dans l'ensemble (j'ai mémoire d'une traduction française plus ancienne que celles des récentes rééditions, dans laquelle le coté mélancolique ressortait encore plus que dans la nouvelle - surtout dans la nouvelle "Rencontre Nocturne"), et en tous points magistral. Il vous faut un classique, que dis-je, THE classique absolu de la SF ? Lisez ces "Chroniques Martiennes", alors !

Bookivore - MENUCOURT - 40 ans - 29 mars 2008


Rétrofuturisme. 10 étoiles

Si vous aimez la série La Quatrième Dimension, vous aimerez Chroniques Martiennes.
Et si vous avez aimé Chroniques Martiennes, foncez acheter les DVD de La Quatrième Dimension!

De la science fiction réfléchie, zen, voire philosophique.

Iamlolive - - 52 ans - 22 janvier 2008


Un bon moment à passer 10 étoiles

J'ai beaucoup aimé les trois premières chroniques. Et aussi celle du vendeur de bagages, et celle de la maison abandonnée sur Terre. Et les autres aussi.

Dalania - Dijon - 36 ans - 10 novembre 2006


Voyages sur Mars 6 étoiles

Plein de petites histoires plus ou moins originales et intéressantes sur diverses rencontres avec martiens ou expédition sur la planète rouge.
Le tout est très inégal avec des histoires intéressantes mais d'autres somnolantes au possible...

Franckyz - - 44 ans - 24 septembre 2006


Joli livre 7 étoiles

Ce livre est composé d'un ensemble de courtes nouvelles qui retracent l'histoire de la planète Mars de 2030 à 2057. Le fil conducteur de ce livre est donc la planète et pas un personnage en particulier même si certains font plusieurs apparitions au cours de l'aventure martienne, donc ça peut parfois être un peu déroutant mais l'ensemble se lit avec plaisir.

Aucune volonté scientifique dans ce livre tantôt poétique tantôt humoristique tantôt triste, juste la volonté de raconter l'histoire d'une colonisation de Mars par des terriens avec toutes sortes de conséquences surprenantes que cela entrainera.

Soili - - 49 ans - 8 septembre 2006


chroniques martiennes 10 étoiles

Les différentes nouvelles de ce livre racontent l'histoire de Mars sur une cinquantaine d'années de colonisation terrienne. Chaque histoire va parler d'une des facettes de l'humanité et s'il y a des martiens c'est pour mieux nous renvoyer l'image de l'homme.
Le colon arrive avec ses fusées high-tech, ses baraques à hot-dog, des péchés et des désirs à l'échelle du système solaire.
Science fiction conceptuelle qui parcourt avec aisance de nombreux thèmes de la S-F classique ce livre est une référence, oeuvre visionnaire qui parcourt l'octave du rire au tragique avec l'intelligence d'un romancier qui a sa place parmi les étoiles près de Jules Verne et Isaac Asimov, avec quand même un meilleur style littéraire.

Magicite - Saorge - 44 ans - 8 mars 2006


Très sympa! 8 étoiles

Cet été, j'ai dû partir un mois en Thaïlande! Evidemment, j'ai emporté plein de livres, qui ne m'ont par ailleurs pas suffi! Parmi ces livres, les 'Chroniques Martiennes' de Bradbury...
Au début, je l'avoue, j'ai trouvé ça pénible...la première nouvelle (car c'est un recueil de nouvelles) était ennuyante, avec cette histoire de chanson dans une langue étrange... Mais au fur et à mesure, j'ai pris goût aux autres histoires, très sympathiques, et qui mettent en garde l'humanité contre le danger que peut entrainer l'avidité et la soif de conquêtes...
Ce livre, malgré ce que peut dire Julius, est très bon! Je comprends ce que tu entends, Julius, par un bouquin n'étant pas de la Sf... si vous désirez un space opéra ou une uchronie, allez voir ailleurs, car ce n'est pas ça...J'aurais plutôt classé ce livre dans la série des anticipations!
A lire, tout de même, car comme le dit Julius, il y a des idées sympas!

Poupi - Montpellier - 32 ans - 24 décembre 2005


y en a marre ! 3 étoiles

ce livre m'a gonflé, certes il y a quelques idées sympatoches mais d'autres ont tellement mieux traité le problème (= quand on découvre des choses nouvelles, on fout le bordel et on réfléchit après) que ce livre en est presque ridicule en plus ce qui peut être énervant, c'est quand on parle de SF, on pense tout de suite à ce bouquin "tu veux découvrir la SF ?" "eh ben lis Les Chroniques Martiennes !" c'est un peu comme Le Seigneur des Anneaux "sur ton CV, t'as mis que t'aimais la SF et kes tu lis en ce moment ?" "Le Seigneur des Anneaux en anglais" "Grrrrrrrr..... et quoi d'autres ?" "Avant j'ai lu les Chroniques Martiennes" "Grrrr ... t'aime qui comme auteur ?" "Barjavel" Bang ! (bruit de balle qui traverse ma tête)

Julius - - 49 ans - 21 juin 2005


Fantastique, poésie et politique 10 étoiles

Ce recueil de nouvelles est une merveille de poésie, à condition, il est vrai, d'aimer le fantastique. Que de belles descriptions liées à la découverte d'inconnus. Ces nouvelles sont transcendées par une sorte de naïveté enfantine.
De plus, vu sa nature et ses thèmes, ce livre est plus facile à lire que Farhenheit 451, qui est plus noir.
Il y a aussi un brin de politique : la colonisation n'est acceptable nulle part, et pas seulement sur Terre...

Veneziano - Paris - 44 ans - 8 mai 2005


Merveilleux 10 étoiles

Il y’a plus de cinquante ans, Ray Bradbury avait imaginé que nous serions présentement en train de coloniser la planète Mars. Ce n’est pas le cas, mais l’œuvre a tout de même passé l’épreuve du temps.

Écrit en fragments reliés, tous excellents sans exception, le livre se lit avec une aisance surprenante. Même ceux qui ne sont pas adeptes de science-fiction peuvent apprécier sans craintes, de part la grande accessibilité des récits. On ne parle pas ici de technologie ou de grandes envolées scientifiques, il est question de l’humain.

Bradbury attaque son sujet sous de nombreux angles et se permet toutes sortes de libertés, consacrant même un passage en hommage à Poe. Il en résulte une mosaïque fantastique qui dissimule un commentaire social percutant. Le travail d’un grand raconteur d’histoires.

Aaro-Benjamin G. - Montréal - 53 ans - 26 décembre 2004


Et la science-fiction devint poésie 10 étoiles

Le meilleur livre de Bradbury à mon goût !

Ces "Chroniques martiennes" font apparaître tout le talent littéraire de l'auteur au grand jour.
Vrai recueil de poésie, cet ouvrage nous fait découvrir une planète Mars envoûtante et mystérieuse; nous renvoyant à notre propre imaginaire et soif de découverte d'autres mondes.
Ce livre reçut des éloges de toutes les critiques; l'auteur recevant même le titre de meilleur écrivain de tous les temps (malheureusement pour lui, il le crut et sortit médiocrement du genre SF)

Montichelvo - - 43 ans - 11 décembre 2004


Encore mieux que Fahrenheit 10 étoiles

J'ai eu une grosse surprise en lisant ce bouquin, je m'y suis absorbé comme une éponge absorbe l'eau. L'étrangeté calme et sereine de ces chroniques nous laisse froid dans le dos histoire après histoire. Bradbury se démarque comme un maître de la science-fiction angoissante où la réalité est loin d'être saine et disons.. normale pour un terrien. Bradbury montre une grande objectivité dans sa manière d'exprimer qu'une autre réalité que celle de la terre est possible et envisageable. La nouvelle de la deuxième expédition et celle du martien polymorphique sont particulièrement remarquables.

FightingIntellectual - Montréal - 40 ans - 27 juillet 2004