Naruto, tome 33
de Sébastien Bigini (Traduction), Masashi Kishimoto (Scénario et dessin)

critiqué par Ngc111, le 12 mars 2010
( - 36 ans)


La note:  étoiles
"Tu dois regarder avec tes yeux et non plus avec ceux de Kyûbi."
Orochimaru s'invite à la rencontre organisée avec l'espion d'Akatsuki. Un combat s'engage alors avec Naruto, ce dernier ayant laissé sa colère le submerger. La puissance dévastatrice de Kyûbi se dévoile alors...

On en apprend un peu plus dans ce tome sur la relation complexe qui unit le démon renard à notre jeune héros. Ces éléments nouveaux rajoutent de l'épaisseur à un personnage loin d'être subtil et aussi développé qu'on l'aimerait.
Reste que le combat avec Orochimaru n'est qu'un étalage de bruit et de fumée, dénoué de classe et de finesse, lassant de par ses fuites abusées (les changements de corps du ravisseur de Sasuke)... rien de captivant !

Niveau scénario on accumule les fausses pistes notamment sur les rôles de Kabuto et Saï sans vraiment savoir si cela n'est qu'une rallonge ou de réelles ramifications au récit majeur.
On a le sentiment que l'auteur se disperse un peu trop... sans convaincre !