La face obscure du soleil
de Terry Pratchett, Dominique Haas (Traduction)

critiqué par Sorenja, le 8 janvier 2010
( - 49 ans)


La note:  étoiles
Tous humains!!
Petit opus complexe relatant une réalité complexe et évidemment burlesque, où Terry Pratchett reprend un thème qui lui est cher et qui transcendait déjà "les annales du disque-monde" : la communauté des Humains, unie malgré des différences chez nous aussi rédhibitoires que le fait d'être un robot ou un "créapi", ces êtres pensants avec tentacules ignifugés...
C'est drôle, à condition d'être prêt à toutes les concessions... mais bon, ce n'est pas la première fois que cet auteur prolifique nous pousse à modifier notre façon de voir le monde en créant un univers à sa démesure, et croyez-moi, là ça prend tout son sens!!
A conseiller donc plutôt aux avertis, ceux qui ont adoré les "annales".