Les Mystères de Winterthurn
de Joyce Carol Oates

critiqué par Jfp, le 27 juin 2009
(La Selle en Hermoy (Loiret) - 74 ans)


La note:  étoiles
meurtres et fantômes
Renouant avec la vieille tradition du roman gothique, Joyce Carol Oates nous entraîne dans une suite échevelée de meurtres tous aussi horribles qu'inexpliqués. L'action se situe au tournant du dix-neuvième siècle, dans un village reculé de la Nouvelle-Angleterre, terre fertile en sorcières et diableries de toutes sortes. Amour et perdition mènent une sarabande infernale, et l'on ne sait toujours pas, une fois le livre refermé, si les coupables sont bel et bien ceux que l'on croit. Un jeu de pistes effrayant, habilement conçu par la maîtresse du genre, et une bien belle analyse d'une humanité à laquelle on regrette parfois d'appartenir...