Journal fictif d'Andy Warhol
de Jérôme Attal

critiqué par Sanchan, le 4 juin 2009
( - 39 ans)


La note:  étoiles
Cher Journal,
Se basant sur le journal intime rédigé par l'artiste dans les dernières années de sa vie, Jérôme Attal nous offre un petit journal intime d'Andy Warhol tout en anachronismes et en drôleries.

En s'inspirant d'inventions récentes, il place Warhol dans une position encore plus contemporaine, tel un visionnaire de la vie courante et non pas seulement de l'art.

Le livre est amusant, mais parfois un peu prétentieux. Jérôme Attal nous montre qu'il a des connaissances en Histoire, en Histoire de l'art, en people, etc... et parfois l'utilité dans l'esprit warholien n'est pas prouvée.

Un petit ouvrage sympathique, qui propose une sérigraphie originale de l'oeuvre de Warhol, qu'est son journal intime.

Le journal fictif est suivi d'une courte histoire de l'enfance warholienne: "Jeunesse du héros". Dans cet écrit, il nous fait croire au génie de Warhol, qui, enfant, aurait déjà eu toutes ses obsessions et ses idées d'artiste adulte.