Merlin, tome 1 : La Colère d'Ahès
de Jean-Luc Istin (Scénario), Éric Lambert (Dessin)

critiqué par Septularisen, le 3 mars 2009
(Luxembourg - 54 ans)


La note:  étoiles
BD DES TEMPS LEGENDAIRES…
La Bretagne... L'Île des forts... Dans un passé indéterminé, en des temps légendaires, où les anciennes traditions disparaissent pour laisser la place au Dieu Unique, Ahès déesse celtique, gardienne du royaume des Dieux de «l’ancienne tradition» est inquiète, les fidèles délaissent l’ancienne religion qui sombre peu à peu dans l’oubli, pour se tourner vers la religion chrétienne.

Avec l'elfe Ebrâan, son âme maudite, elle élabore alors un plan machiavélique pour enrayer l'expansion du christianisme : avoir un «sauveur», un messie qui comme le «nazaréen», de l’église catholique naîtra lui aussi d’une vierge humaine, dont le destin sera d'annihiler les soldats du Christ.
Elle ordonne alors à un esprit des airs : Elaüm, maître des sylphes, pour trouver la femme la plus pure de Bretagne, l’aimer et lui faire un enfant à son insu pendant son sommeil…
Celui-ci choisit Maëlle, jeune vierge qui vit dans la forêt. Se sachant enceinte, celle-ci se confesse au Père Blaise, un ancien archi-druide devenu prêtre, ultime liaison entre l'ancienne tradition et la religion chrétienne.

Devant l’incompréhension du village, et comprenant l'importance de l'enfant à naître, celui-ci décide de cacher Maëlle dans la forêt, jusqu’à la naissance de son enfant… C’est un garçon, sa mère lui choisit le prénom de Merlin…

Faut-il le dire tout de suite, les dessins de M. Eric LAMBERT et les couleurs tout en nuances de bleu et de noir de M. Bruno STAMBECCO sont vraiment magnifiques, notamment dans les paysages et les vues panoramiques lointaines des villages et de la forêt, mais malheureusement le scénario de M. Jean-Luc ISTIN pêche lui par sa légèreté, voir son absence, en effet, on ne comprend absolument pas où celui-ci veut en venir, ce qu’il veut nous dire, où il veut nous amener…

J’ai trouvé cet album très intéressant, facile à lire, avec une bonne histoire de départ, mais le traitement de cette histoire est long, très long et très ennuyeux… et l’on a l’impression qu’il ne se passe rien tout au long de l’album…En effet, si on ne considère que ce que l’on apprend sur l’histoire dans la trame de cet album, le résultat est très proche de zéro!
Je comprend qu’il ne s’agit là que d’un premier volume dont le but n’est sans doute que d’introduire la suite de l’histoire, et les autres albums de la série… mais de là à ne quasiment rien raconter durant les 50 pages de l’album… il y a un grand pas!

J’espère que les prochains albums seront plus riches au niveau de l’histoire et avec un scénario plus solide… et heureusement que l’on m’a offert cet album… parce que sinon franchement je regretterais mon argent!..