Spirou et Fantasio, tome 01 : Quatre aventures de Spirou... et Fantasio
de André Franquin

critiqué par Bookivore, le 19 juin 2008
(MENUCOURT - 39 ans)


La note:  étoiles
Les débuts...forcément décevant
N'allez pas croire que je descends cet album sans raisons. Ce premier tome des albums de Spirou & Fantasio, sorti en 1950, est sans doute un des moins bons, mais comme c'est le premier, ça me semble assez injuste de ma part de le massacrer ainsi.
Je sui fan absolu de cette série de bande dessinée.
Et j'adore les Franquin plus que les autres (enfin, je suis aussi extrèmement fan des Fournier).
Mais ces quatre aventures, de taille inégale (la troisième, "Spirou fait du cheval", est très courte, comparé aux seconde ("Spirou sur le ring") et dernière ("Spirou chez les Pygnées"), plutot longues. La meilleure est incontestablement la seconde, qui montre Spirou se coltiner un match de boxe contre le bien-nommé Poildur (un boxeur assez hargneux).
La première histoire, "Spirou et les plans du robot", est confondante de médiocrité scénaristique, de lieux communs, de bâclage de l'intrigue. C'est hélas le cas des trois autres histoires, en fin de compte, même si la deuxième est plus conséquente et fouillée.
Les dessins sont très fins, cases très petites, totalement différents de ceux des autres albums de Franquin d'avant le tome 14 - qui marque le vrai changement de graphismes pour Franquin (exception faite du tome 3, quasi identique dans sa forme à ce tome d'ouverture). Cependant, le graphisme n'est absolument pas le point fort ici, c'est même plutôt médiocre quand on y réfléchit bien. Mais comme c'est le début de la série, il ne faut pas être trop méchant quand même...
Je donne 2;5/5 comme note. Bref, strictement la moyenne. De toute façon, cet album est vraiment moyen, je ne l'aime pas trop, je le relis rarement, sauf quand je me refais la totalité des albums (comme en ce moment). Il vous le faut pour complèter la collection, si vous aimez la série, mais il ne vous le faut pas en top priorité...