La circulaire et autres racontars
de Jørn Riel

critiqué par Happy, le 24 janvier 2008
( - 50 ans)


La note:  étoiles
humour polaire
Riel est impayable, et ses racontars se dévorent comme des petits pains (non, non, danois ceux là).

La difficulté de survivre dans des conditions climatiques extrèmes et la solitude forcée qu'elles occasionnent, expliquantent peut être la douce folie des personnages.

Ils sont attendrissants, joyeusement siphonnés, butés en diable et avouent un penchant irrésistible pour la viande d'ours cru.

L'attachement de l'auteur à cette nature qu'il décrit si magnifiquement est perceptible à chaque ligne.

On a très envie d'entendre ses autres racontars.