Deux minutes chrono
de Robert Crais

critiqué par Pipierre, le 4 décembre 2007
( - 64 ans)


La note:  étoiles
Pas mal
Un braqueur de banque qui vient de purger sa peine, apprend à sa sortie de prison, que son fils, policier vient d'être assassiné. Avec l'aide de l'agente du FBI qui l'avait fait coffrer, il voudra trouver qui a assassiné son fils. Une histoire à laquelle sera mêlé tout le corps policier ainsi que le monde du hold-up.

Quoique les personnages soient intéressants et profondément humains, comme dans tous ses romans, l'intrigue m'a semblé assez simple et le dénouement tarde. On a l'impression que le suspense s'étire un peu.
Bref, les rebondissements sont en deça de ses précédents romans que j'avais préférés (Otages de la peur, le dernier détective, l'homme sans passé).
On est dans le roman policier plus ordinaire, quoique pas mauvais. On passe un bon moment, mais Crais nous avait habitué à plus d'originalité.
Un peu fade 6 étoiles

Bien sûr, R. Crais raconte bien et on apprécie le récit qui tient en haleine. Mais cette fois cela semble un peu fade. Personnellement j'ai assez peu aimé le personnage principal, cet ancien taulard dont le fils, entré dans la police et qu'il n'a pratiquement pas connu, est abattu sauvagement à la veille de sa sortie de prison. L'auteur essaie de nous apitoyer sur son sort et je n'ai pas marché.

Mais je suis certain que Crais saura encore nous envoûter !

Tanneguy - Paris - 85 ans - 10 août 2008